HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2013-05-12 11:48:35
A+ A- Imprimer cet article



Le Pape François proclame de nouveaux saints



Le Pape François procède pour la première fois à de nouvelles canonisations. Lors d’une messe solennelle célébrée place Saint-Pierre deux religieuses latino-américaines et quelque 800 martyrs italiens décapités en 1480 par les Ottomans pour avoir refusé d’abjurer leur foi ont donc été proclamés saints. Ces canonisations avaient été annoncées par Benoît XVI le 11 février dernier, juste avant l'annonce officielle de la renonciation à sa charge de pape.

Les nouveaux saints d’Otrante, un symbole pour le monde contemporain

Devant des dizaines de milliers de fidèles, le Pape a évoqué l’exemple d’Antonio Primaldo et de ses centaines de compagnons. “Où trouvèrent-ils la force de demeurer fidèles ?“, s’est interrogé le pontife. “Dans la foi, a-t-il poursuivi, qui nous fait voir au-delà des limites de notre regard humain“ et ce “même au cœur des obstacles et des incompréhensions“. Et le pape François d’ajouter : “Demandons au Seigneur qu’il soutienne les nombreux chrétiens qui, à notre époque et dans de nombreuses parties du monde, souffrent encore de violences. Qu’il leur donne le courage d’être fidèles et de répondre au mal par le bien“. La persécution des chrétiens à travers le monde, y compris en Occident dans notre monde contemporain, est un sujet sur lequel Benoît XVI était intervenu à plusieurs reprises e qui demeure un sujet de préoccupation central du nouveau pontificat.

Première sainte colombienne

Deux religieuses latinio-américaines de la première moitié du 20e siècle ont été élevées aux honneurs des autels : la première sainte colombienne et la deuxième sainte mexicaine, respectivement Laura Montoya Upegui (1874-1949), et María Guadeloupe García Zavala (1878-1963). Le pontife a loué le travail d’évangélisation de celle que tout le monde appelle en Colombie Madre Laura. Un travail pédagogique efficace qui respectait la culture des populations indigènes. Madre Lupita est elle aussi un exemple à suivre. Elle a montré par sa vie au service des malades et des abandonnés comment aimer Jésus dans le prochain, a indiqué le pape. “Cela implique de ne pas se refermer sur soi, sur ses problèmes, ses idées, ses intérêts“, a-t-il insisté. Sur le parvis de la basilique vaticane se tenaient les délégations des pays d’origine des nouveaux saints, dont le président colombien Juan Manuel Santos Calderón. Plusieurs cardinaux célébraient aux côtés du pape, dont le Colombien Rubén Salazar Gomez, le Mexicain Francisco Robles Ortega ou encore Oscar Rodriguez Maradiaga, archevêque de Tegucigalpa, au Honduras.

"Embourgeoisement du cœur"

Improvisant en divers endroits, le pape François a opposé ces exemples de charité à “l’embourgeoisement du cœur, qui nous paralyse“. “Il ne faut pas avoir honte, peur ou dégoût de toucher la ‘chair du Christ’“, a-t-il alors lancé. Et de demander aux fidèles des “gestes concrets“ et quotidiens pour être témoins de la charité. Le pontife a vivement invité les chrétiens à annoncer l’Evangile “par leur parole et par leur vie“ et à ne pas s’en tenir à “leur petit monde, qui nous fait tant de mal“. Et de rappeler que le vrai trésor ne réside pas dans les œuvres ou les organisations, mais bien dans le Christ.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité