Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Le Pape condamne en Corée « l’hypocrisie » des religieux

Le Pape François en déplacement entre deux événements, samedi en Corée - EPA

16/08/2014 12:05

(RV) « L’hypocrisie, la mondanité » des religieux, une nouvelle fois condamnées par le Pape, cette fois depuis la Corée. François a rencontré samedi la communauté religieuse de la péninsule coréenne. Une rencontre qui a eu lieu dans l’auditorium de la « School of love » - « l’école de l’amour » où chaque année près de 200'000 jeunes suivent des cours de spiritualité active. Face au Souverain Pontife, quelque 5000 religieuses et religieux.

Après avoir salué les deux présidents des associations des supérieurs majeurs de Corée, il a pris la parole devant ces hommes et femmes qui, par la « grande variété des charismes et des activités apostoliques » qu’elles représentent, « enrichissent la vie de l’Eglise » du pays. Ces religieuses et religieux sont pour le Saint-Père le « signe tangible de la présence du Royaume de Dieu, l’anticipation de la joie éternelle du ciel ».

Mais les styles de vie de certains religieux mondains ont été une nouvelle fois condamnés : « L’hypocrisie de ces hommes et femmes consacrés qui font le vœu de pauvreté et cependant vivent comme des riches, blesse les âmes des fidèles et abime l’Église. Pensez aussi combien est dangereuse la tentation d’adopter une mentalité purement fonctionnelle et mondaine, qui conduit à mettre notre espérance seulement dans les moyens humains et détruit le témoignage de la pauvreté que Notre Seigneur Jésus Christ a vécu et nous a enseigné ».

Au contraire, « par le conseil évangélique de la pauvreté, vous serez capables de reconnaître la miséricorde de Dieu non seulement comme source de force, mais aussi comme un trésor, a affirmé François. Notre besoin fondamental d’être pardonnés et guéris est, en soi, une forme de pauvreté que nous ne devrions jamais oublier, malgré tous les progrès que nous ferons dans les vertus ».

« Chasteté, pauvreté, obéissance » : le Pape a néanmoins rappelé l’importance de leur témoignage « joyeux de l’amour de Dieu dans la mesure où vous resterez solides sur le roc de sa miséricorde », et cela implique une « obéissance religieuse ». Et à François de compléter : « Dieu désire nos cœurs complètement, et cela signifie que nous devons nous “détacher” et “sortir de nous-mêmes” toujours davantage »

16/08/2014 12:05