Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Activités

Déclaration commune du Cardinal Tauran et d'un groupe d'Imams de France

Le Cardinal Jean-Louis Tauran

08/01/2015 13:43

Suite à l'attentat de Paris contre la rédaction de Charlie-Hebdo, qui a fait 12 morts mercredi, vient d'être publiée une déclaration commune du cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux et d'un groupe d'Imams de France, présents à Rome pour rencontrer le Pape François et des chefs de dicastère au Vatican, et de représentants de la conférence épiscopale française. Un texte qui dénonce la cruauté et la violence aveugle, et qui défend la liberté d'expression, tout en appelant à une information respectueuse des religions et de leurs adeptes.

Manuella Affejee a recueilli les déclarations du Cardinal Tauran

Parmi les membres de la délégation des imams présents au Vatican figure Azzedine Gaci, recteur de la mosquée de Villeurbanne. C’est un homme très engagé dans le dialogue interreligieux dans la région Rhône-Alpes, il avait notamment été l’un des initiateurs de l’appel des 110 pour la tolérance entre les religions.

Azzedine Gaci a expliqué à Xavier Sartre les attentes des musulmans dans cette déclaration interreligieuse.

Texte intégral de la Déclaration commune:

 

 

Alors que prend fin la rencontre romaine des quatre Imams de France, qui ont participé avec la délégation de la Conférence épiscopale française à l'Audience générale d’hier, les participants, choqués par l'odieux attentat qui, le 7 janvier 2015, a visé le siège de la publication « Charlie Hebdo », désirent encore une fois s'associer aux paroles prononcées hier et ce matin par le Pape François pour dénoncer la cruauté et la violence aveugle. Comme lui, nous invitons les croyants à manifester par l'amitié et la prière leur solidarité humaine et spirituelle envers les victimes et leurs familles.

Dans ces circonstances, il convient de rappeler que sans la liberté d'expression, le monde est en danger: il est impératif de « s'opposer à la haine et à toute forme de violence qui détruit la vie humaine, viole la dignité de la personne, mine radicalement le bien fondamental de la coexistence pacifique entre les personnes et les peuples, au­ delà des différences de nationalité, de religion et de culture. » (François, 7 janvier 2015).
Les responsables religieux sont appelés à promouvoir toujours davantage une «culture de paix et d'espérance », capable de vaincre la peur et de construire des ponts entre les hommes.

Considérant l'impact des moyens de communication, ils invitent leurs responsables à offrir une information respectueuse des religions, de leurs adeptes et de leurs pratiques, favorisant ainsi une culture de la rencontre.
Le dialogue interreligieux demeure la seule voie à parcourir ensemble pour dissiper les préjugés.


Son Em. Cardinal Jean-Louis TAURAN
Mgr. Michel DUBOST
M. Tareq OUBROU
M. Azzedine GACI
M. Mohammed MOUSSAOUI
M. Djelloul SEDDIKI
P. Christophe ROUCOU
 

08/01/2015 13:43