Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Angélus : appel pour l'unité des chrétiens et la paix en Ukraine

Le Pape François accompagné de deux enfants de l'ACR à l'angélus - RV

25/01/2015 12:37

(RV) Le Pape François a placé l’angélus de ce dimanche place Saint-Pierre sous le signe de l’unité des chrétiens, alors que se conclut ce dimanche la semaine de prière pour l’unité des chrétiens par la célébration des vêpres en la basilique romaine de Saint-Paul-hors-les-Murs. Dans son message avant la prière de l’angélus, le Pape est revenu sur la nécessité que tous les chrétiens soient unis, priant l’Esprit Saint pour que s’accomplisse ce « désir d’unité des disciples », battue en brèche par  « le diable qui est le père des divisions, et qui fait les guerres ».

« C’est une vilaine chose que les chrétiens soient divisés. Mais Jésus nous veut unis : un seul corps. Nos péchés, l’histoire nous ont divisés et c’est pourquoi nous devons prier autant pour que ce soit l’Esprit Saint qui nous unisse de nouveau » a poursuivi le Pape. 

« Jésus est l’accomplissement des promesses divines parce que c’est Lui qui donne à l’homme l’Esprit Saint ». Le Pape François est ainsi revenu sur le début de la prédication de Jésus en Galilée, après l’arrestation de Jean-Baptiste. Jésus le révéla non seulement à tous ceux qui l’écoutèrent, mais aussi à la Samaritaine, à qui il dit : « Donne-moi à boire ».

« Dieu en se faisant homme, a fait sienne notre soif, non seulement de l’eau matérielle, mais surtout la soif d’une vie pleine, libre de l’esclavage du mal et de la mort. En même temps, grâce à son incarnation Dieu a mis sa soif dans le cœur d’un homme : Jésus de Nazareth. Ainsi, dans le cœur du Christ, se rencontrent la soif humaine et celle divine. Et le désir de l’unité de ses disciples appartient à cette soif, » a encore expliqué le Pape.

Appel pour la paix en Ukraine

Après la prière de l’angélus, le Pape a exprimé sa « vive préoccupation » pour les combats qui se poursuivent en Ukraine et qui « continuent à provoquer de nombreuses victimes par la population civile. » Le Pape a renouvelé son appel en faveur d’une reprise « des tentatives de dialogue » afin que les hostilités prennent fin.

Le Pape François a évoqué également la Journée mondiale des malades de la lèpre. « J’exprime ma proximité envers toutes les personnes qui souffrent de cette maladie, et envers tous ceux qui prennent soin d’eux, et envers qui lutte contre les causes de la contagion, c’est-à-dire les conditions de vie indignes de l’homme. »

Il n’a pas manqué non plus de saluer les membres de la communauté philippine de Rome, venus nombreux place Saint-Pierre, une semaine après son voyage dans l’archipel. « Le peuple philippin est merveilleux pour sa foi forte et joyeuse. Que le Seigneur vous soutienne vous aussi qui êtes loin de votre patrie. »

Caravane de la paix de l’ACR

A l’issue de l’angélus, le Pape fut rejoint à la fenêtre de ses appartements par deux jeunes Romains de l’Action Catholique de Rome (ACR) venus pour lui lire un message à l’occasion de la fin de leur « caravane de la paix » dont le thème cette année est « la paix est la solution ». Environ trois mille enfants ont participé à cette initiative. Ils ont été bénis par le cardinal vicaire Agostino Vallini. Cette année, leur initiative a permis de recueillir des fonds pour acheter des pompes à eau qui seront installées au Burkina Faso et qui permettront l’irrigation des champs. A l’issue de cette rencontre entre le Pape et les enfants, des ballons multicolores furent lâchés dans le ciel de Rome. 

25/01/2015 12:37