Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

« Un peuple qui ne prend pas soin des jeunes et des anciens n’a pas de futur ! »

Le Pape à son arrivée sur le quai Caracciolo - AFP

21/03/2015 19:56

(RV) Le Pape François a achevé samedi soir sa visite pastorale au sanctuaire marial de Pompéi et à Naples. Son hélicoptère a atterri un peu après 19h00. Avant de quitter Naples, au terme d’une journée très chargée, le Saint-Père avait rencontré des dizaines de milliers de personnes, dont une grande majorité de jeunes, sur le quai Caracciolo. Il avait été accueilli dans une ambiance très festive : des chants, des applaudissements et beaucoup d’émotion. « Voilà le Pape Bergolio », « Vive le Pape » a clamé la foule à son arrivée. À sa descente de papamobile, le Saint-Père a serré des mains, embrassé des enfants avant de s’assoir reconnaissant, avec le sourire, être fatigué.

Plusieurs personnes : des jeunes, une femme âgée, une famille, lui ont ensuite posé des questions sur la vieillesse, le mariage ou encore la famille. Le Pape y a répondu simplement, dans le langage très imagé qu’on lui connait. Il a notamment, une nouvelle fois, dénoncé la culture du rejet, appelant à prendre soin des personnes âgées, parfois délaissées par leurs propres enfants. Le Saint-Père a alors invité chacun à « faire un bel examen de conscience ».

Concernant la famille, il a reconnu qu’elle était « en crise », « l’Eglise en est consciente », a-t-il souligné, tout en déplorant certaines « colonisations idéologiques ». Le pape François s’est ensuite adressé à la foule : « Je vous remercie pour votre accueil, et vos témoignages » a-t-il déclaré, invitant, à « prier pour les jeunes, en ce jour de printemps, jour de l’espérance ». Le Saint-Père a ensuite exhorté les jeunes à « ne pas perdre l’espérance et les personnes âgées « à transmettre la sagesse de la vie ».

« Un peuple qui ne prend pas soin des jeunes et des personnes âgées n’a pas de futur ! » a lancé avec force le Pape, avant d’ajouter « Si nous voulons que notre peuple ait un futur nous devons prendre soin des jeunes en leur transmettant des valeurs, en leur donnant un travail ». Et juste avant de prendre congé le Saint-Père a lancé, à l’adresse des napolitains « je vous souhaite le meilleur ». 

21/03/2015 19:56