Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Activités

Le cardinal Filoni, envoyé du Pape pour célébrer Pâques au Kurdistan

Le cardinal Fernando Filoni lave les pieds de réfugiés chrétiens de Mossoul, dans la cathédrale de Dahuk (Kurdistan irakien) - REUTERS

03/04/2015 19:16

(RV) En cette semaine sainte, le cardinal Fernando Filoni poursuit sa visite en Irak auprès des réfugiés chrétiens qui ont fui les violences de l'Etat islamique. Arrivé dans le pays dimanche soir, il est désormais à Erbil, où il présidera la veillée pascale ce samedi dans le camp de réfugiés du diocèse, avant la messe de Pâques qu'il célèbrera dimanche midi avec les familles. Le préfet de la Congrégation pour l’Évangélisation des peuples est l'envoyé spécial du Pape François pour passer cette semaine sainte auprès de ces chrétiens en souffrance.

Jeudi soir, le cardinal Filoni a lavé les pieds à douze réfugiés dans la cathédrale de Dahuk, noire de monde, « un moment très beau » qui a beaucoup plu aux fidèles présents. « On avait quasiment l'impression d'entendre les paroles-mêmes de Jésus avec cette célébration suivant un ancien rite chaldéen, en araméen » a réagi l'ancien nonce apostolique en Irak.

Cette fête de Pâques « particulière, unique, pleine d'expériences » est un « témoignage extraordinaire de foi et de charité » assure le cardinal Filoni, ajoutant que la grande majorité de ces réfugiés n'ont qu'un seul espoir : pouvoir retourner dans leurs villages en sécurité, mais rester sur ces terres où la présence chrétienne est historique, plutôt que de s'en aller définitivement de la région. « J'ai assuré que tant qu'il y aura un chrétien en Irak, nous, évêques, prêtres, religieux et religieuses, nous serons ici avec eux. Cela leur donne naturellement la sensation de ne pas être oubliés ou abandonnés, et ainsi pouvoir compter également sur la présence de l'Eglise ici ».

Le cardinal Filoni l'affirme : ces chrétiens réfugiés sont très reconnaissants de cette attention du Pape François, car le Saint-Père - en attendant qu'il vienne en personne sur place comme beaucoup l'espèrent - montre ainsi une nouvelle fois qu'il ne les oublie pas.

03/04/2015 19:16