Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Audience générale : l'homme et la femme, uniques et complémentaires

Le Pape François ce mercredi lors de l'audience générale - ANSA

22/04/2015 11:18

(RV) Le Pape François a tenu mercredi son audience générale place Saint-Pierre. Sous un beau soleil printanier et devant des dizaines de milliers de fidèles, le Souverain pontife a poursuivi sa catéchèse sur la famille, en se concentrant sur le récit de la création de l'homme et la femme à travers la Genèse. Le Pape a repris le deuxième chapitre du premier livre de la Bible, où « Dieu modela l’homme avec la poussière tirée du sol ; il insuffla dans ses narines le souffle de vie, et l’homme devint un être vivant ». L'Esprit suggère un instant l'image de l'homme seul, a expliqué François, à qui il manque quelque chose. Il lui manque une communion, une plénitude. Lorsque Dieu présente la femme à l'homme, après avoir façonnées les créatures terrestres, celui-ci exulte. 

« Il y a une réciprocité, un reflet » a souligné le Pape, cette réciprocité avec la femme est ce qui manquait à l'homme pour arriver à sa plénitude. « La femme n'est pas la réplique de l'homme. Elle vient directement de l’acte créateur de Dieu, elle n'est ni en infériorité ni subordination » a t-il encore expliqué, voulant dissiper l'image parfois faussée de la "côte" tirée de l'homme. Dieu façonne l'homme quand celui-ci dort, et le Pape de préciser, non sans poésie que « pour trouver la femme et son amour, l'homme doit donc rêver la femme ». 

La femme, considérée parfois comme créature de "seconde classe"

«La confiance que Dieu met en l'homme et la femme, à qui il confie la terre est généreuse et pleine a poursuivi le Pape. Il leur fait confiance. Mais le Malin s'est introduit dans leur esprit, a infusé le soupçon, l'incrédulité et le défi, qui conduit au final à la chute et la désobéissance. Nous aussi le sentons tant de fois en nous » a t-il souligné. Le Pape a ainsi déploré les nombreux péchés qui résultent de la rupture de cette alliance. « Le péché va provoquer entre eux défiance et division. Ils seront tentés dans leurs relations par mille formes de malversations, de séduction mensongère et de tyrannie humiliante, parfois dramatiques et violentes. L'histoire en porte des traces, a précisé le Saint-Père. Pensons aux excès négatifs des cultures patriarcales, où la femme est considérée comme de seconde classe, dénonçant au passage la marchandisation du corps de la femme

Le Pape a donc mis en garde contre "l'épidémie de scepticisme, de défi et même d'hostilité" qui marque la culture contemporaine en ce qui concerne l'alliance de l'homme et de la femme. Sur le chemin qui nait de la rencontre entre les deux, l'homme est tout pour la femme, et la femme est tout pour l'homme a redit François. “La sous-évaluation du mariage est une perte pour tous a t-il enfin dénoncé , invitant à remettre à l’honneur le mariage et la famille. « Même s'il est pêcheur, blessé, découragé, Dieu protège le couple humain, son chef d’œuvre " a conclu le Pape. 

 

 

22/04/2015 11:18