Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Le Pape prie pour les victimes du Népal lors du Regina Coeli

Le Pape François lors du regina coeli - REUTERS

26/04/2015 12:31

(RV) Le Pape François est proche des populations touchées par le puissant séisme qui a frappé samedi le Népal et les pays voisins. Il l’a assuré à l’occasion de la prière dominicale du Regina Coeli, devant une foule de personnes rassemblées sur la place Saint-Pierre. Le Souverain Pontife prie pour les victimes, pour les blessés et pour tous ceux qui souffrent à cause de ce violent tremblement de terre. Il souhaite qu’ils aient le soutien de la solidarité fraternelle.

Samedi déjà, à peine informé de la catastrophe, le Pape François s’était recueilli en prière tandis que le réseau Caritas se mobilisait pour offrir son soutien aux sinistrés. Dans un télégramme au vicaire apostolique du Népal, le révérend Paul Simick, le Pape François exprime sa tristesse et sa solidarité avec toutes les personnes affectées par ce désastre ; il encourage les secouristes et recommande les défunts à l’amour miséricordieux du Seigneur.

Selon l’AFP, le séisme dévastateur, de magnitude 7,8, a fait plus de 2000 morts, essentiellement au Népal et des destructions massives. Il y a des milliers de blessés. Katmandou, la capitale népalaise, est très durement éprouvée. Les difficultés de communication entravent le travail des sauveteurs qui ont le plus grand mal à évaluer l’ampleur des besoins. Les agences humanitaires sur place estiment que le bilan devrait encore grimper.

La Croix-Rouge se dit inquiète du sort des villageois des zones rurales isolées proches de la zone de l’épicentre. La coordinatrice de Caritas Australie affirme avoir vu des scènes terribles et des patients soignés dehors à même le sol. C’est le tremblement de terre le plus meurtrier depuis 80 ans. Une violente réplique de magnitude 6,7 a secoué ce dimanche une zone du Népal située non loin de la frontière chinoise. Elle a été ressentie jusqu’au mont Everest où elle a déclenché de nouvelles avalanches.

Immédiatement après l’annonce du séisme, le réseau Caritas s’est mobilisé pour apporter son aide aux victimes et a rapidement commencé à stocker du matériel de première urgence : tentes, eau potable, produits d’hygiène etc. Caritas Népal a alerté le bureau indien de la Caritas des Etats Unis, CRS. Celui-ci a été chargé de prendre la tête des opérations de secours et a mis en place une équipe pour venir en aide aux victimes. Caritas Inde a également constitué deux équipes d’urgence pour se joindre aux efforts de CRS et de Caritas Népal. De son côté, Caritas Australie a mis à la disposition du directeur de Caritas Népal, des membres de son équipe basés à Katmandou. Le Secours Catholique-Caritas France a débloqué une première aide de 50 000 euros et suit de très près l’évolution de la situation.

 

26/04/2015 12:31