Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Le Pape appelle à transmettre le don de la miséricorde

Le Pape entouré des membres de l’assemblée plénière du Conseil pontifical pour la promotion de la Nouvelle Evangélisation - ANSA

29/05/2015 15:01

(RV) « Le don de la miséricorde est l’annonce que l’Eglise est appelée à transmettre dans son œuvre d’évangélisation en cette époque de grands changements ». A quelques mois de l’ouverture du jubilé de la miséricorde, le Pape François est revenu ce vendredi sur la mission de la Nouvelle Évangélisation devant les membres de l’assemblée plénière du Conseil pontifical pour la promotion de la Nouvelle Évangélisation. Il a rappelé que l’Eglise devait cueillir « les signes du temps » pour porter « Jésus Christ aux hommes de notre temps ». Si la « mission est identique », « le langage doit être renouvelé ». Les précisions de Xavier Sartre

Ne pas avoir peur de faire sien les grands défis qui se posent aujourd’hui : le Pape François est catégorique. « C’est seulement en se chargeant de ces grands défis que nous serons capables d’offrir des réponses cohérentes parce qu’élaborées à la lumière de l’Evangile ». Car le Pape en est sûr, les hommes attendent de l’Eglise qu’elle sache « marcher avec eux en offrant la compagnie du témoignage de la foi qui nous rend solidaires de tous, en particulier avec les plus solides et marginalisés ». « La nouvelle évangélisation est donc cela : prendre conscience de l’amour miséricordieux du Père pour devenir nous aussi des instruments de Salut pour nos frères ».

La catéchèse devient ainsi « un espace à l’intérieur duquel la vie des chrétiens murit parce qu’elle fait l’expérience de la miséricorde de Dieu. Non pas une idée abstraite de miséricorde, mais une expérience concrète avec laquelle nous comprenons notre faiblesse et la force qui vient d’en haut ». Dans cette optique, grâce à l’aide de l’Esprit Saint « qui ouvre le cœur des croyants et le transforme pour que le pardon reçu puisse devenir expérience d’amour pour les frères », nous devons nous poser la question essentielle de savoir « comment nous éduquons à la foi ».

 

 

29/05/2015 15:01