Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Economie

50 000 emplois en moins chez HSBC

Distributeurs de la première banque européenne à Londres, le 9 juin 2015. - AFP

09/06/2015 16:44

(RV) Entretien - HSBC annonce la suppression de 50 000 emplois, soit environ 10 % de ses effectifs, pour faire d’importantes économies. En interne, 25 000 postes seront supprimés d’ici la fin de l’année 2017, et le groupe compte également vendre ses filiales turque et brésilienne. 

Cette année, la plus grande banque européenne a été citée dans plusieurs grands scandales financiers, comme Swissleaks ou la rupture de l’embargo américain en Iran. Certaines affaires ont contraint la groupe à verser d’importantes indemnisations, avec comme conséquences des pertes sèches directes pour HSBC se chiffrant en plusieurs milliards de dollars.

Pourtant, cette annonce de suppression d’emplois s’accompagne d’une redirection stratégique de l’activité de la banque londonienne vers l’Asie, ce qui n’étonne pas Eric Vernier, économiste et auteur de « Fraude fiscale et paradis fiscaux » aux éditions Dunod.

Des propos recueillis par Jean-Baptiste Cocagne

09/06/2015 16:44