Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Homélies à Sainte Marthe

Homélie : « la grâce de Dieu, c'est maintenant »

Le Pape François célèbre la messe à Sainte-Marthe le 15 juin 2015 - OSS_ROM

15/06/2015 12:26

(RV) Le chrétien doit avoir son cœur prêt à accueillir le don gratuit de la grâce de Dieu et le faire « maintenant » a exhorté François lors de son homélie quotidienne en la chapelle Sainte-Marthe. François s'est appuyé sur la seconde lecture du jour, la lettre aux Corinthiens (6, 1-10), où Saint Paul déclare « voici maintenant le moment favorable » pour « ne pas laisser sans effet la grâce reçue » de Dieu. « Ce don gratuit, souligne le Pape, le Seigneur nous le donne à chaque instant. Il faut l’accueillir, sans donner lieu à quelque scandale ». Prenant l’exemple d’un chrétien qui va à l’église tous les dimanches mais qui ne vit pas au quotidien comme un chrétien, le Pape a dénoncé cette attitude : « combien de fois avons-nous entendu dans nos quartiers, dans nos commerces : "regarde untel, il va tous les dimanches à la messe et ensuite il fait cela et cela" ? Et les gens sont scandalisés » a déploré François.

Pour éviter ce type de comportement, « il faut être attentif pour comprendre le temps de Dieu, quand Dieu passe dans notre cœur ». Disposer son cœur à un tel accueil, le mettre en condition, c’est le vider « du bruit de la mondanité, du paganisme et du diable », de tout ce qui ne vient pas du Seigneur et le libérer des « passions ». Ces dernières sont toutes les « choses qui nous éloignent de la paix » selon François, comme la règle du « œil pour œil, dent pour dent » qui est l’Evangile de ce jour. « Etre libéré des passions signifie avoir un cœur humble, un cœur doux. Le cœur est protégé par l’humilité, la gentillesse, jamais par les luttes ou les guerres » a souligné le Pape.

Reprenant les mots de Saint Paul, François indique que cette sérénité et cette paix du cœur doivent guider chacun « dans les détresses, les difficultés, les angoisses, les coups, la prison, les émeutes, les fatigues, le manque de sommeil et de nourriture » en privilégiant « la chasteté, la connaissance, la patience et la bonté, la sainteté de l’esprit et la sincérité de l’amour, par une parole de vérité, par une puissance qui vient de Dieu ». 

15/06/2015 12:26