Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Soudan du Sud : 4 ans d’indépendance et une sanglante guerre civile

Distribution de nourriture à Juba (Soudan du Sud) - AFP

09/07/2015 12:47

(RV) - Entretien - C’était il y a quatre ans, le 9 juillet 2011, le Soudan du Sud devenait indépendant, après des années de guerre avec le Nord. Mais depuis deux ans et demi, une guerre civile fait rage dans la nation la plus jeune du monde. Elle oppose le président Salva Kiir à son ancien vice-président, Riek Machar. Leur rivalité politique a rapidement dégénéré en un conflit ethnique marqué par une scission de l'armée et des massacres entre les deux ethnies.

Les civils sont gravement touchés par ces affrontements, malgré des cessez-le-feu et des pourparlers entre les deux camps. Femmes et fillettes victimes de viols collectifs, garçons émasculés, armées d'enfants-soldats : les atrocités se sont multipliées dans le pays, où certaines régions sont désormais au bord de la famine. Près de 4,6 millions de personnes sont menacées par la famine, selon le Programme alimentaire mondial des Nations-Unies, à Genève.

Pour Marc Lavergne, directeur de recherche au CNRS et spécialiste de la Corne de l’Afrique, l’indépendance est un échec, qui plus est prévisible. Des propos recueillis par Sarah Bakaloglou.

De son côté, la fondation de droit pontifical Aide à l’Église en détresse (AED) a recueilli des témoignages bouleversants. Des réfugiés qui ont souhaité garder l’anonymat expliquent qu’ils ont connu la guerre, mais que les atrocités actuelles sont sans égal. Ils racontent la cruauté, les souffrances, les femmes battues et violées. Deux millions de personnes ont abandonné leurs maisons pour fuir les combats. Certains ont trouvé refuge en Éthiopie, Ouganda, Kenya, mais la plupart sont déplacés à l’intérieur du pays et se sentent prisonniers chez eux.

 

09/07/2015 12:47