Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Le Pape François a été reçu par Fidel Castro à son domicile

Le Pape François lors de sa rencontre avec Fidel Castro - AFP

20/09/2015 19:47

(RV) Le Pape François a rencontré l’ancien président Fidel Castro, ce dimanche à La Havane. Le Vatican avait laissé entendre que cette rencontre était plus que probable. L’entretien, qui a duré de trente à quarante minutes, s’est déroulé au domicile de l’ancien leader de la révolution cubaine, en présence d’une quinzaine de membres de sa famille, dont son épouse Dalia Soto del Valle.

Le Saint-Père, qui a effectué cette visite juste après la messe célébrée sur place de la Révolution,  était notamment accompagné du nonce apostolique à Cuba, Mgr Giorgio Lingua. Selon le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège la conversation s’est déroulée dans une ambiance très familière et informelle. Il a notamment été question des atteintes contre l’environnement dont parle l’encyclique Laudato sì'. Le Pape François a offert à Fidel Castro un ouvrage écrit par un jésuite qui avait été son professeur à l’école primaire. Fidel Castro a offert au Pape François le recueil de ses entretiens sur la religion avec le dominicain brésilien Frei Betto, théologien de la libération.

Dès son arrivée samedi soir à Cuba, dans son premier discours sur le tarmac de l’aéroport, le Pontife argentin avait demandé à Raul Castro de « transmettre ses sentiments de spéciale considération et de respect à son frère Fidel ». Âgé de 89 ans, Fidel Castro a dirigé Cuba de 1959 à 2008 lorsqu’il a définitivement cédé sa place à son frère Raul. Reçu au Vatican par Jean-Paul II en 1996, il avait également rencontré Jean-Paul II et Benoît XVI lors de leurs visites respectives à Cuba, en 1998 et en 2012.

Le Pape François a ensuite plus longuement rencontré le président Raul Castro au Palais présidentiel, durant une cinquantaine de minutes, pendant que le Secrétaire d'État du Saint-Siège, le cardinal Pietro Parolin s'entretenait avec Miguel Diaz-Canel Bermudez, numéro deux du gouvernement cubain, et possible successeur des frères Castro à la tête du pays.

Le cardinal Parolin, ancien nonce au Venezuela, a aussi évoqué avec ses interlocuteurs la situation dans ce pays et « le besoin de réconciliation », alors que ce pays autrefois l'un des plus prospères du continent sud-américain, est confronté à une grave crise économique et sécuritaire. Le gouvernement cubain est l'un des plus proches alliés de Nicolas Maduro, le président du Venezuela.

20/09/2015 19:47