Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Le Pape au sanctuaire de la Vierge de la Charité del Cobre

Le Pape François se recueille au sanctuaire de la Vierge de la Charité del Cobre. - EPA

22/09/2015 07:33

(RV) Entretien - Le Pape François est arrivé  lundi après-midi à Santiago de Cuba. Après sa visite à Holguìn, il a été accueilli par des milliers de personnes dans ce grand port de l’est du pays. Le souverain pontife a rencontré dans la soirée les évêques avant de se rendre au sanctuaire de la Vierge de la Charité del Cobre.

François a posé un bouquet de fleurs au pied de la statue de la Vierge, puis il a médité pendant plusieurs minutes, avant de réciter une prière. « Vierge de la Charité de Cobre! Patronne de Cuba! Votre nom et l'image sont sculptés dans l'esprit et le cœur de tous les Cubains. (…) Mère de la réconciliation! Rassemble tes enfants dispersés à travers le monde. Fais de la nation cubaine une maison de frères et sœurs pour que ce peuple ouvre son esprit et sa vie au Christ. »

Une visite liée à l'histoire de l'Église locale

Le souverain pontife a aussi offert un vase d'argent avec des fleurs et des pétales en céramique : un geste symbolique à l’image de celui que font les cubains, donner un bouquet de fleurs à la Vierge. Car ce lieu réunit de nombreux fidèles : Notre dame de la charité a été proclamée Sainte patronne de Cuba en 1916 par le Pape Benoit XV, à la fin de la guerre d’indépendance nationale.  La statue a, elle, été finalement couronnée par le pape Jean Paul II, au cours de son voyage sur l’ile.

Cette visite du Pape François à Cuba soulève un réel enthousiasme dans la plus grande partie de la population cubaine. Hier, à Holguìn, des milliers de cubains ont assisté à la messe, sur la place de la Révolution. François était le premier pape à se rendre dans cette ville, qui compte un million et demi d’habitants. Une visite qui revêt donc une grande importance, en raison aussi de l’histoire de l’Église locale.

C’est ce qu’explique Jean-Pierre Borderon, Fils de la charité, qui a vécu à Cuba pendant 20 ans de 1983 à 2003. Il a assisté à la messe de François à Holguín.

Des propos recueillis par Anne-Sophie Saint-Martin

22/09/2015 07:33