Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Le Pape célèbre les Vêpres dans la cathédrale de New York

La cathédrale Saint-Patrick de New York où le Pape à présidé les Vêpres jeudi soir. - EPA

25/09/2015 00:26

(RV) Après une heure de vol depuis Washington, le Pape François s'est posé à New York où il a entamé jeudi après-midi la deuxième étape de son voyage aux Etats-Unis. A sa descente de l'avion, le Saint-Père a été accuelli par l'évêque de Brooklyn où se situe l'aéroport J.F Kennedy, puis s'est rendu en hélicoptère à Manhattan. C'est dans ce quartier symbolique de New-York que se poursuit le voyage papale. François a remonté une partie de la mythique cinquième avenue en papamobile, sous les cris de joies de la foule, pour se rendre à la célèbre cathédrale Saint-Patrick, afin de présider les Vêpres en compagnie du clergé et des religieux de la ville. Etait également présent Bill de Blasio, le maire de New-York. 

Le pape a voulu d'abord commencer son allocution en ayant quelques mots pour ses "amis musulmans qui célèbrent la fête du sacrifice". Le pape a voulu faire part de son sentiment de proximité après la tragédie de la Mecque. 

«Cette magnifique Cathédrale Saint Patrick, construite durant des années grâce aux sacrifices de nombreux hommes et femmes, peut servir de symbole du travail des générations de prêtres, religieux et laïcs américains, qui ont aidé à bâtir l’Eglise aux Etats-Unis » a dit le Pape en commençant son homélie. « Ce soir, chers frères et sœurs, je suis venu me joindre à vous pour prier afin que toutes nos vocations continuent de construire le grand édifice du Royaume de Dieu dans ce pays » 

François a fait allusion aux épreuves qui ont marqué l'Eglise américaine ces dernières années, en particulier le scandale de la pédophilie: «Je sais que, en tant que presbyterium au sein du peuple de Dieu, vous avez beaucoup souffert dans un passé récent, a t-il expliqué,  en prenant sur vous la honte de certains de vos frères qui ont porté préjudice à l’Eglise et l’ont scandalisée dans les plus vulnérables de ses membres, je vous accompagne en ce moment de peine et de difficulté, et je remercie Dieu pour votre service fidèle de son peuple.»

Gratitude et travail dévoué

Le Saint-Père a ensuite développé deux axes qui caractérisent les prêtres et religieux. En premier lieu, l’esprit de gratitude: « La joie des hommes et des femmes qui aiment Dieu attire d’autres ». Le Pape a demandé aux religieux de ne pas oublier la "grâce de la mémoire" , celle du moment où ils ont reçu le premier appel, mémoire du chemin parcouru, mémoire des grâces reçues. « Chercher la grâce de la mémoire de manière à grandir dans l’esprit de gratitude.» a souligné François.

La deuxième réflexion concerne l’esprit du travail dévoué. « Nous savons combien l’esprit du sacrifice de soi généreux peut facilement s’atténuer. Il y a deux façons dont cela peut arriver ; toutes deux sont des exemples de cette ‘‘mondanité spirituelle’’ qui affaiblit notre engagement à servir, et qui diminue l’émerveillement de notre première rencontre avec le Christ.» a expliqué le Pape. Comme il l'a souvent fait, François a listé les obstacles de la vie apostolique: paresse, mondanité ou jalousie qui empêchent de rencontrer Dieu en vérité. 

Hommage aux religieuses américaines

Le Saint-Père a rendu hommage à l'esprit de sacrifice de tant de prêtre et religieux, dont les fruits sont parfois connus de Dieu seul. François a enfin tenu à témoigner son admiration et sa gratitudes aux religieuses américaines, dont les relations ont parfois été tendues avec Rome ces dernières années :  « Que serait l’Eglise sans vous ? Femmes fortes, combatives ; armées de cet esprit de courage qui vous place en première ligne dans l’annonce de l’Évangile. À vous, religieuses, sœurs et mères de ce peuple, je voudrais dire « merci », un « merci » très grand…, et vous dire aussi que je vous apprécie beaucoup. » a conclu le Pape argentin, très applaudi par l'assistance. 

Avant de quitter la cathédrale, le Pape a béni la cathédrale récemment restaurée pour cette venue, à l'invitation du cardinal Thimothy Dolan, l'archevêque de New-York. « En franchissant la porte de cette cathédrale, vous êtes devenu un vrai new-yorkais, a dit ce dernier, même si vous habitez déjà dans nos cœurs! ». 

25/09/2015 00:26