Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

La grande douleur du Pape François après l'attentat en Turquie

Le Pape François a évoqué la Turquie lors de l'angélus - ANSA

11/10/2015 13:39

(RV) A l’issue de la prière de l’angélus ce dimanche, le Pape a lancé un appel en faveur de la Turquie, ensanglantée samedi après le double attentat d’Ankara.

« Hier, nous avons reçu avec une grande douleur la nouvelle de la terrible tragédie survenue à Ankara, en Turquie », a lancé le Souverain Pontife. « Douleur pour les nombreux morts, douleur pour les blessés. Douleur parce que les auteurs de l'attentat ont frappé des personnes impuissantes qui manifestaient pour la paix », a-t-il ajouté. Le Pape a ensuite demandé aux milliers de personnes réunies sur la place Saint-Pierre de se joindre à lui pour un moment de prière en silence pour « ce cher pays » et pour que Dieu « accueille les âmes des défunts et réconforte ceux qui souffrent et leurs proches ».

De son côté, le cardinal secrétaire d’Etat, Pietro Parolin, a envoyé un télégramme de condoléances au président turc Recep Tayip Erdogan, dans lequel il fait part de la « profonde tristesse » du Pape François après les explosions d’Ankara. « Alors que sa Sainteté déplore cet acte barbare, il vous demande de transmettre sa proximité spirituelle à toutes les familles endeuillées ainsi qu’aux personnes en charge de secourir les blessés » peut-on lire dans ce communiqué.

Deux explosions ont visé samedi une manifestation pour la paix organisée dans la capitale turque par l’opposition pro-kurde, faisant au moins 95 morts et 246 blessés. Des explosions qui se sont produites non loin de la gare centrale d’Ankara et qui selon le gouvernement pourrait être l’œuvre de deux kamikazes. Il s’agit du plus grave attentat dans l’histoire de la Turquie moderne. Trois jours de deuil national ont été décrétés dans le pays. 

11/10/2015 13:39