Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Activités

Un colloque interreligieux pour commémorer Nostra Aetate

La place Saint-Pierre lors de l'ouverture du Concile Vatican II, le 11 octobre 1962 - AP

22/10/2015 14:01

(RV) Le 28 octobre prochain marquera le 50e anniversaire du décret conciliaire Nostra Aetate, sur les rapports de l’Église avec les religions non chrétiennes, cinquante ans après l’adoption de ce texte par les pères du Concile Vatican II, par 2221 votes pour, 88 contre et une abstention.

Ce décret avait manifesté le désir de l’Église de rencontrer tout le monde, et d’exhorter ses enfants à entrer avec amour dans un dialogue actif avec les autres croyants. Pour célébrer cet évènement, le conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux, en lien avec l’université Grégorienne et la commission pour les rapports avec le judaïsme du conseil pontifical pour la Promotion de l’unité des chrétiens, organise du 26 au 28 octobre un colloque à l’université pontificale grégorienne de Rome.

Dans l’après-midi du lundi 26 octobre, un acte commémoratif s'est tenu en présence du cardinal Jean-Louis Tauran, président du conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux, du cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la Promotion de l’unité des chrétiens, et du père François-Xavier Dumortier, recteur de la Grégorienne.

Des tables rondes se tiendront ensuite sur des thèmes variés : « Le dialogue interreligieux : les croyants au service de l’être humain » ; « Violence et engagement des religions pour la paix » ; « Le défi de la liberté religieuse » ; « L’éducation et la transmission des valeurs ».

Les travaux seront conclus par le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État du Saint-Siège.

Par ailleurs, en réponse à une volonté personnelle du Pape François, les participants au colloque assisteront à une audience générale interreligieuse, mercredi 28 octobre matin sur la place Saint-Pierre, en présence de « frères et sœurs » de toutes les religions. « Ce sera une occasion pour remercier Dieu des fruits déjà récoltés sur le chemin du dialogue interreligieux parcouru ces cinquante dernières années, et pour invoquer la bénédiction du Seigneur pour le chemin qui reste à parcourir », rappelle le Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux dans son communiqué.

22/10/2015 14:01