Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Homélies à Sainte Marthe

Pape François : «un bon prêtre doit savoir s'émouvoir de la vie des gens»

Le Pape François lors de la messe du 30 octobre 2015 à Sainte-Marthe - OSS_ROM

30/10/2015 11:46

(RV) Un bon prêtre sait «s’émouvoir» et «s’engager dans la vie des gens». Le Pape François a insisté, lors de sa messe matinale à la maison Sainte-Marthe, prononcée en espagnol, sur le fait que Dieu « nous pardonne comme Père, pas comme un employé du tribunal ».

«Dieu a compassion. Il a compassion pour chacun de nous, il a compassion de l’humanité et a envoyé son Fils pour la guérir, pour la régénérer, pour la rénover», a rappelé le Saint-Père. «Il est intéressant, dans la parabole de l’Enfant prodigue, que quand le père, qui est une figure de Dieu qui pardonne, voit arriver son fils, il ait compassion. La compassion de Dieu n’est pas simplement avoir pitié.»

Moi, a-t-il souligné, «je peux avoir pitié d’un chien qui est en train de mourir», mais la compassion de Dieu est une autre chose : c’est «se mettre dans la situation de l’autre, avec un cœur de Père». Et pour cela, a-t-il souligné, «il a envoyé son Fils».

«Jésus soignait les gens, a-t-il affirmé, mais ce n’était pas un guérisseur, non ! Il soignait les gens comme un signe, un signe de la compassion de Dieu, pour les sauver, pour ramener la brebis égarée. Dieu nous donne son cœur de Père, il nous donne son cœur pour chacun de nous. Et quand Dieu pardonne, il pardonne comme Père et non comme un employé du tribunal, qui lit une sentence et dit "absolution pour insuffisance de preuve". Il nous pardonne de l’intérieur. Il pardonne parce qu’il s’est mis dans le cœur de cette personne.»

Jésus, a-t-il souligné, a été invité pour «porter la bonne nouvelle, pour libérer celui qui se sent oppressé. Jésus est invité par le Père pour se mettre en chacun de nous, nous libérant de nos péchés, de nos maux, et pour nous porter.»

«C’est ce que fait un prêtre : s’émouvoir, s’engager dans la vie des gens, parce qu’un prêtre est prêtre comme Jésus est prêtre, a-t-il martelé. Combien de fois, et ensuite nous devons aller nous confesser, nous critiquons ces prêtres, qui ne s’intéressent pas à ce qui se passent dans leur congrégation. Un bon prêtre est celui qui s’implique, dans tous les problèmes humains.»

(CV)

30/10/2015 11:46