Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

François appelle l'Église ougandaise à «la mémoire, la fidélité et la prière»

Le Pape François lors de son arrivée à la cathédrale de Kampala, le 28 novembre 2015. - ANSA

28/11/2015 18:02

(RV) François est intervenu ce samedi 28 novembre 2015 devant le clergé et les religieux catholiques de l’Ouganda, dans la cathédrale de la capitale ougandaise. Sa dernière intervention dans le pays, qu’il doit quitter dimanche matin pour rejoindre la Centrafrique, était articulée autour de trois thèmes : la mémoire, la fidélité et la prière.

Délaissant le texte prévu, après avoir écouté les témoignages d'un prêtre, d'une religieuse et d'un séminariste, le Pape a évoqué le souvenir des martyrs ougandais du XIXe siècle, en demandant aux prêtres et consacrés de l’Ouganda de trouver la «grâce de la mémoire». «Martyr signifie témoin», a insisté le Pape, l’Église doit donc continuer à témoigner et ne surtout pas s’habituer à l’histoire des martyrs comme d’un «souvenir lointain», comme d’une gloire passée. La nouvelle génération de prêtres et religieux de l’Ouganda doit représenter la «gloire future» de l’Église.

Le Pape a ensuite insisté sur la «fidélité, à la mémoire, à sa propre vocation, au Siège apostolique», ainsi qu’aux pauvres et aux malades, «car le Christ est avec eux». C’est la condition pour que l’Église d’Ouganda reste missionnaire. Sinon «la perle de l’Afrique restera dans un musée».

Il a une nouvelle fois souligné l’importance de la prière. «La fidélité n’est possible qu’avec la prière, et avec l’humiliation, l’humiliation d’aller régulièrement se confesser». Prier, c’est toujours «d’abord commencer par se reconnaitre pécheur». Le Pape a interpellé l’assistance avec beaucoup de fermeté : «Nous, les prêtres et les consacrés, nous ne pouvons pas avoir une double vie. Si tu pèches, demande pardon, ne garde pas caché ce que Dieu ne veut pas, ne garde pas caché le manque de fidélité.»

Le Pape a enfin demandé que l’intercession des martyrs aide l’Église ougandaise à «avancer dans la mémoire, la fidélité et la prière.»

(CV)

28/11/2015 18:02