Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Activités

Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II

Les pères conciliaires réunis à Vatican II, dans la basilique Saint-Pierre. - ANSA

08/12/2015 16:05

(RV) EntretienDans son homélie ce mardi, au cours de la messe inaugurale du Jubilé extraordinaire de la miséricorde, le Pape François a insisté sur l’actualité du concile Vatican II qui s’est achevé il y a tout juste cinquante ans, le 8 décembre 1965. Ce concile, a-t-il dit, a été une véritable rencontre avec les hommes de notre temps, d’une Eglise poussée par l’Esprit Saint à sortir des obstacles qui l’avaient refermée sur elle-même.

Ce concile, le 21° de l’histoire de l’Eglise, a été un des événements marquants du XX° siècle. Au terme de trois ans de travaux, en présence de 2300 évêques réunis en la basilique Saint-Pierre, Vatican II produisit seize textes, dont quatre constitutions, neuf décrets et trois déclarations. Parmi les plus célèbres Nostra aetate sur les relations de l’Eglise avec les religions non chrétiennes, Dignitatis humanae sur la liberté religieuse, Gaudium et Spes sur l’Eglise dans le monde de ce temps et Dei Verbum sur la révélation divine. Dans la mémoire populaire, on retient les changements dans la liturgie avec l’abandon presque général du latin, le dialogue avec le judaïsme et l’ouverture au monde.

Une chose est sûre : ce concile a marqué un tournant. C’est l’avis du père Daniel Moulinet, prêtre du diocèse de Moulins, historien et spécialiste du concile Vatican II. Il répond aux questions d’Anne-Sophie Saint-Martin

08/12/2015 16:05