Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Documents

Catholiques tués par des islamistes philippins: tristesse du Pape

Patrouille de l'armée philippine en 2013 sur l'île de Mindanao - AFP

27/12/2015 15:55

(RV) Noël endeuillé aux Philippines, sur l’île méridionale de Mindanao. Neuf paysans catholiques ont été enlevés dans la nuit du 24 au 25 décembre 2015 par des combattants du Bangsamoro Islamic Freedom Fighters (Biff) et ont été abattus. C’est ce qu’a annoncé un représentant de l’unité locale de l’armée philippine.

Par ailleurs, les combattants islamistes ont lancé une attaque contre la municipalité de Pigcawayan. Selon les autorités, six rebelles ont été tués, huit ont été blessés. Un civil, membre de l’autorité locale, a également perdu la vie.

Face à cette agression contre des catholiques, le Pape François a envoyé ce dimanche 27 décembre un télégramme au nonce apostolique à Manille, Mgr Giuseppe Pinto. Dans le texte signé par le secrétaire d’État, le cardinal Pietro Parolin, le Pape y exprime sa profonde tristesse pour « la mort absurde de personnes innocentes à Mindanao ».

Le Pape François envoie ainsi ses condoléances aux familles des victimes. Il espère également que « la sécurité soit établie pour tout le monde dans la région de manière à ce que le dialogue, la tolérance et la paix permettent à chacun de vivre sans peur. » Le Pape demande aussi à tous les croyants « de rejeter la violence commise au nom de Dieu qui est amour ». (XS)

27/12/2015 15:55