Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Burkina Faso : Echange des vœux à Ouagadougou

La communauté chrétienne de Ouagadougou réunie avec ses évêques pour les échanges des vœux - RV

07/01/2016 17:12

(RV) La traditionnelle présentation de vœux de l’archidiocèse de Ouagadougou au cardinal Philippe Ouédraogo et à son auxiliaire ont eu lieu le samedi 2 janvier au centre spirituel diocésain saint Jean Paul II de Tanghin. En trois étapes dont une phase de travail, l’eucharistie et les agapes fraternelles, la famille s’est invitée au seuil de la nouvelle année, pour une halte, en vue de repartir vivre la communion dans les missions respectives des uns et des autres.

 Cette pratique dans sa célébration actuelle a été initiée par son Eminence le Cardinal Philippe Ouédraogo, depuis sa prise de possession canonique du siège de Ouagadougou. En plus d’être un cadre protocolaire de gentils vœux adressés aux pères évêques, cet espace a choisi de joindre l’utile à agréable, en rassemblant prêtres, religieux et religieuses, catéchistes avec des délégués des laïcs, en vue d’entendre ce qui semble bien être les principales attentes pastorales de l’archevêque au cours de l’année qui s’ouvre. Ainsi, après la présentation et l’accueil des agents pastoraux nouvellement arrivés sur le champ de l’apostolat de l’archidiocèse de Ouagadougou, monsieur l’abbé Modeste Tapsoba, chargé du suivi et de l’évaluation des chantiers pastoraux du diocèse, a présenté à l’assemblée venue nombreuse, le thème de l’année pastorale en cours depuis septembre dernier. A sa suite, le cardinal Ouédraogo lui-même a rendu compte à l’auditoire de sa participation au dernier synode des évêques à Rome en octobre 2015.

On relèvera l’encouragement de l’archevêque à voir ses fils et filles engagés dans la culture et la promotion de la réconciliation. Année jubilaire oblige. Une série d’activités programmées pourront aider les diocésains à la mise en application de cette spiritualité de la miséricorde divine, qu’un support produit à cet effet servira de vade mecum à tous les diocésains. «  Je vous invite, s’est exprimé le Cardinal Philippe Ouédraogo répondant aux vœux à lui adressés, à éviter le mensonge en vivant cette réconciliation d’abord avec vous-mêmes pour être crédibles par le monde » et de poursuivre, « ne vous laissez pas piéger par les vaines gloires, fuyez les honneurs en acceptant de faire la différence avec la culture ambiance de ce monde appliqué à une course effrénée vers les honneurs, le pouvoir, l’argent et le plaisir ». 

Le cardinal Ouédraogo, qui a beaucoup apprécié la forte mobilisation à cette séance de présentation des vœux, a salué le sensus ecclesiae de tous les participants qu’il a encouragés à davantage aimer et servir l’Eglise. Insistant sur le devoir de tous d’œuvrer sur la double dimension de la sainteté et de la mission, il en a appelé au travail désintéressé et au renforcement de la communion, pour un témoignage qui parle plus au monde. (KS)

07/01/2016 17:12