Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

La bombe H, une nouvelle provocation de la Corée du Nord

Un défilé militaire le 10 juillet 2014 à Pyongyang. - AP

07/01/2016 16:55

(RV) Entretien – La Corée du Nord pointée du doigt par la communauté internationale. Pyongyang a annoncé mercredi 6 janvier 2016 avoir lancé une bombe à hydrogène. Il s’agit de son quatrième essai nucléaire depuis 2006. Une nouvelle provocation nord-coréenne qui inquiète les États-Unis et les pays de la région, notamment la Corée du Sud, le Japon et surtout la Chine. Le seul allié de Pyongyang se trouve désormais dans une situation inconfortable, ne pouvant ni cautionner ni ignorer l’acte du régime de Kim Jong-Un.

Le Conseil de sécurité de l’ONU, réuni d’urgence le jour de l’essai nucléaire, prévoit d'alourdir la panoplie de sanctions déjà imposées à la Corée du Nord depuis ses premiers tests atomiques. Pour la communauté internationale, il reste difficile de réagir efficacement face à cette démonstration des progrès nord-coréens dans le nucléaire.

Céline Pajon est chercheur au centre Asie de l’IFRI, spécialiste des questions stratégiques en Asie. Interrogée par Blandine Hugonnet, elle explique les raisons et objectifs de ce nouvel essai nucléaire, et les conséquence sur l’allié chinois.

(CV-BH)

 

07/01/2016 16:55