Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Activités

Un nouvel aumônier pour la Garde suisse

Des gardes suisses lors des adieux de l'abbé Pascal Burri. - OSS_ROM

07/01/2016 18:30

(RV) Le nouvel aumônier de la Garde suisse pontificale, l’abbé zurichois Thomas Widmer, a pris ses fonctions le 1er janvier 2016.

L’abbé Widmer succède à l'abbé Pascal Burri, du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg (LGF), qui n’a exercé ses fonctions auprès des 110 gardes suisses qu’une seule année, de septembre 2014 à août 2015. Il avait finalement renoncé à cette charge en raison de son manque de maîtrise de la langue allemande. Depuis septembre 2015, l'interim avait été confié à Mgr Markus Heinz, un prêtre autrichien de la Curie, official de la section allemande de la Secrétairerie d'État.

La nomination de l’abbé Thomas Widmer, originaire de Bonstetten, dans le canton de Zurich, avait été officialisée le 12 décembre 2015. Le prêtre âgé de 31 ans a étudié la théologie à Rome et est un familier du milieu de la Garde suisse.

Ordonné prêtre en 2010, Thomas Widmer est incardiné dans le diocèse de Coire. Pendant ses études de philosophie et de théologie à l’Université pontificale de la Sainte-Croix, à Rome, l’abbé Widmer a séjourné au Collège de Sainte-Marie de la pitié du cimetière teutonique, à quelques pas du quartier de la Garde. Ainsi, à plusieurs occasions, il a célébré la messe dans la chapelle de la Garde Suisse.

Ces derniers mois, en tant que vicaire de la paroisse catholique Maria Lourdes, à Zurich-Seebach, Thomas Widmer était actif dans plusieurs domaines, dont l’accompagnement de la foi, l’encadrement des jeunes, la liturgie et l’enseignement de la religion.

(CV avec Apic)

07/01/2016 18:30