Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Madaya, en Syrie : les inquiétudes de Grégoire III Laham

Grégoire III Laham, ici en octobre 2015 dans les studios de Radio Vatican - RV

13/01/2016 17:18

(RV) La ville de Madaya reste sous la menace des gangs armés et des terroristes selon le patriarche melkite syrien Grégoire III Laham. Dans un entretien à l'agence AsiaNews, il met en garde contre une joie trop excessive après l’arrivée de l’aide humanitaire à Madaya et affirme que Daech utilisait les civils comme boucliers humains et que l’aide humanitaire sur place était menacée.

 Grégoire III Laham tempère le soulagement exprimé ces dernières heures en rappelant une dure réalité, celle du terrain. Le patriarche estime en effet que «l’aide humanitaire pourrait tomber entre les mains des gangs criminels ou des groupes terroristes». Il appelle ainsi le gouvernement de Bachar al Assad, qui a conclu un accord avec les rebelles, à tout faire pour que l’assistance parvienne bien à la population qui en a besoin. «Les services humanitaires de l’Église ne peuvent le faire n’ayant pas eu l’autorisation d’accéder à la ville», précise-t-il.

Le chef de l’Église melkite souhaite que face à une telle situation qui n’est pas isolée, la communauté internationale applique la résolution des Nations Unies sur la Syrie, malgré les complications causées par la crise entre l’Iran et l’Arabie saoudite, deux alliés de poids des belligérants de ce conflit. Des situations semblables à Madaya pourraient en effet se multiplier. Environ 400 000 personnes, dans quinze localités de Syrie, seraient assiégées sans assistance humanitaire, prise au piège d’un conflit qui ne semble pas vouloir finir. Dans le silence général… 

(CV-XS avec AsiaNews)

13/01/2016 17:18