Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Les reliques de Pier Giorgio Frassati seront exposées lors des JMJ de Cracovie

- RV

18/01/2016 17:01

(RV) Les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) approchent. Elles ont lieu cette année à Cracovie en Pologne, du 25 juillet au 1er août. Lors de ce rassemblement qui verra affluer des centaines de milliers de jeunes venus des quatre coins du monde, le corps du bienheureux Pier Giorgio Frassati (1901-1925) sera présent. Dans son message pour ces JMJ 2016, dont le thème est la béatitude de la miséricorde, le Pape François recommande aux jeunes d’imiter ce jeune homme emporté par la polio alors qu’il n’avait que 24 ans, pour réaliser les œuvres de miséricorde.

Lors de sa visite du 21 juin 2015 à la cathédrale de Turin, le Pape François s'était arrêté quelques instants en prière devant l'autel abritant habituellement les reliques. La propre grand-mère du Pape avait personnellement connu ce jeune homme, dans le Piémont du début du XXe siècle.

Pier Giorgio Frassati est un jeune fascinant : quatre papes ont reconnu en lui un exemple à donner aux jeunes. Étudiant à l’Institut polytechnique de Turin, il témoigne d’une sainteté dans la vie quotidienne, à la portée de tous, pour tous les âges, dans tous les milieux. Joyeux et passionné de montagne, il attire les jeunes de son âge par sa vie. L’amitié pour lui est un don précieux, mais les pauvres, les malades étaient sa principale préoccupation.

Le Pape Benoît XVI en 2011, avant les JMJ qui se déroulaient dans toutes les diocèses du monde, avait également proposé l’exemple de Pier Giorgio comme un jeune joyeux malgré les épreuves et les douleurs qui le touchent. «Son existence fut entièrement enveloppée par la grâce et par l'amour de Dieu et fut consumée, avec sérénité et joie, dans le service passionné pour le Christ et pour les frères. Jeune comme vous, il vécut avec beaucoup d'intensité sa formation chrétienne et offrit son témoignage de foi, simple et concret. Un garçon fasciné par la beauté de l'Evangile des Béatitudes».

Sans attendre sa béatification, le futur Jean Paul II, alors cardinal de Cracovie en 1977, indiquait Frassati come patron de la jeunesse et le nommait “L’homme des huit Béatitudes” et continuait son discours aux étudiants de Cracovie en disant : «en même temps sa sensibilité envers les pauvres, les nécessiteux, les malades était surprenante. […] Chacun d’entre nous doit rompre sa coquille, chacun de nous, et je parle aussi en mon nom, afin que nous puissions réussir à voir l’homme, considérer sa situation, ses souffrances, ses difficultés. Lui, Pier Giorgio Frassati, possédait tout cela».

L’urne avec le corps du bienheureux Pier Giorgio Frassati sera exposée durant les JMJ à Cracovie dans la basilique de la Sainte-Trinité des pères dominicains.

(CV-XS)

 

18/01/2016 17:01