Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Les Philippines accueillent le Congrès eucharistique international

Un spectacle à Cebu en l'honneur du "Santo Nino", une statuette de l'Enfant Jésus, le 10 janvier 2016. - EPA

23/01/2016 12:53

(RV) Un an après la messe historique du Pape François qui avait rassemblé sept millions de personnes à Manille, les Philippines, principal pays catholique d’Asie, accueillent à partir de ce dimanche le 51e Congrès eucharistique international. Un million de personnes sont attendues pour la messe finale, le 31 janvier.

Placé sous le thème : "Christ en nous, l’espérance de la gloire", le Congrès se déroulera dans la deuxième ville de l’archipel, Cebu, avec la participation de plus de 10 000 délégués de 57 pays. Près de 5000 bénévoles et 600 familles seront mobilisés pour l’accueil des pèlerins. Le cardinal Tagle, archevêque de Manille, espère que l’écho de ce grand rassemblement aille «bien au-delà de l’Église catholique et livre un message de miséricorde, d’amour et de pardon».

De manière symbolique, un banquet solidaire pour les plus démunis a été organisé quelques heures avant l’ouverture du congrès. Par ailleurs, 500 enfants des rues feront leur première communion le 30 janvier. Ces dernières années, souligne l’archevêque de Cebu, Mgr José Palma, «l’Asie est devenue l’un des grands moteurs de la croissance économique mondiale mais elle reste un continent à évangéliser».

Parmi les intervenants figurent le cardinal Timothy Dolan, archevêque de New York, le cardinal John Onaiyekan, archevêque d’Abuja, au Nigéria et le cardinal Oswald Gracias, archevêque de Bombay. Le Pape François sera représenté par l’archevêque de Rangoun, le cardinal birman Charles Maung Bo. Une ombre au tableau : l’Église a regretté que les autorités locales aient déplacé des familles sans domicile pour faire place au pavillon qui accueillera les différentes manifestations.

Un rendez-vous régulier dans la vie de l'Église

Les Congrès eucharistiques internationaux ont lieu tous les quatre ans, le dernier s’est déroulé en 2012 à Dublin, capitale de l'Irlande. L’objectif est de rappeler le caractère central de l’eucharistie dans la vie et la mission de l’Eglise et d’améliorer la compréhension de la liturgie. Manille a déjà accueilli un Congrès eucharistique international en 1937. Si la ville de Cebu a été choisie cette fois-ci c’est parce qu’elle est considérée comme le berceau du christianisme aux Philippines. C’est là que l’explorateur portugais Ferdinand de Magellan a abordé, en 1521, donnant le coup d’envoi de l’évangélisation de l’archipel. Aujourd’hui les catholiques représentent près de 85% de la population des Philippines.

A la veille de l’ouverture du Congrès eucharistique, les 98 évêques des Philippines se sont réunis en assemblée plénière. Dans un message, le Saint-Père les invite à trouver des voies nouvelles pour annoncer à tous le miracle de la miséricorde de Dieu. Le Pape François leur livre deux missions pastorales prioritaires : «l’annonce de la Bonne Nouvelle aux jeunes, très nombreux en Asie. et l’engagement en faveur des pauvres». Durant leurs débats, les évêques ont évoqué entre autres les prochaines échéances électorales : la présidentielle et les législatives qui auront lieu le 9 mai.

(CV-RF avec Églises d'Asie, Apic et CBCPnews)

 

23/01/2016 12:53