Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Homélies à Sainte Marthe

Pape François : les chrétiens doivent recevoir la lumière de Dieu et la partager

La messe célébrée ce jeudi 28 janvier 2016, à la Maison Sainte-Marthe. - OSS_ROM

28/01/2016 12:07

(RV) Le cœur du chrétien est magnanime parce qu’il est le fils d’un Père à l’âme grande et ouvre les bras pour accueillir tous avec générosité : Le Pape François l’a rappelé lors de la messe matinale de ce jeudi 28 janvier 2016 à la Maison Sainte-Marthe, en ce jour de la fête liturgique de Saint Thomas d’Aquin. Des prêtres fêtant leurs 50 ans de sacerdoce ont participé à cette messe.

Le chrétien est un témoin de la lumière de Dieu

«Le mystère de Dieu est lumière», a affirmé le Pape François en commentant l’Évangile du jour, dans lequel Jésus dit que la lumière ne vient pas «pour être mise sous le boisseau ou sous le lit, mais pour être mise sur le candélabre, pour illuminer».

«Et ceci est un des traits du chrétien, qui a reçu la lumière dans le baptême et doit la donner. C’est-à-dire, le chrétien est un témoin. Le témoignage. Un chrétien qui porte cette lumière, doit la faire voir car il est un témoin. Quand un chrétien préfère ne pas faire voir la lumière de Dieu mais préfère ses propres ténèbres, elles lui entrent dans le cœur parce qu’il a peur de la lumière et les idoles, qui sont les ténèbres, lui plaisent plus. Alors il lui manque quelque chose, et il n’est pas un vrai chrétien. Le témoignage : le chrétien est un témoin. De Jésus-Christ, lumière de Dieu. Et il doit mettre cette lumière sur le candélabre de sa vie.»

Le chrétien est magnanime : il perd pour gagner le Christ.

«Le cœur chrétien est magnanime. Il est ouvert, toujours. Ce n’est pas un cœur qui se ferme dans son propre égoïsme. Oui qui calcule : jusque-là, jusque ici…  Quand tu entres dans cette lumière de Jésus, quand tu entres dans l’amitié de Jésus, quand tu te laisses guider par l’Esprit Saint, le cœur devient ouvert, magnanime.. Le chrétien, à ce moment, ne gagne pas : il perd. Mais il perd pour gagner quelque chose. "Défait" des intérêts, il gagne Jésus, il gagne en devenant témoin de Jésus.»

Merci aux prêtres qui ont donné la lumière

Le Pape François s’est adressé aux nombreux prêtres présents à cette messe à l’occasion de leurs 50 ans de sacerdoce : «Pour moi c’est une joie de célébrer aujourd’hui parmi vous, qui fêtez le 50e anniversaire de votre sacerdoce : 50 ans sur la voie de la lumière et du témoignage, 50 ans cherchant à être meilleurs, cherchant à apporter la lumière sur le candélabre : parfois elle tombe, mais on repart de l’avant une nouvelle fois, toujours avec cette volonté de donner la lumière, généreusement, c’est-à-dire avec le cœur magnanime. Seulement Dieu et votre mémoire savent combien de gens vous avez reçus avec magnanimité, avec une bonté de pères, de frères… À tant de gens qui avaient le cœur un peu obscur, vous avez donné la lumière, la lumière de Jésus. Merci. Merci de ce que vous avez fait dans l’Église, pour l’Église et pour Jésus.»

«Que le Seigneur vous donne la joie, cette grande joie, a conclu le Pape, d’avoir bien semé, d’avoir bien illuminé et d’avoir ouvert les bras pour tous recevoir tous avec magnanimité.»

(CV)

28/01/2016 12:07