Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Société

Près de 8 000 femmes victimes de violations de leurs droits fondamentaux au Honduras

Manifestation contre les violences faites aux femmes à Tegucigalpa, le 25 novembre 2014. - EPA

31/01/2016 14:25

(RV) 7.581 honduriennes ont été victimes de violations de leurs droits fondamentaux entre 2014 et 2015. La moitié d’entre elles ont subi des violences domestiques, sexuelles et des menaces de mort. Une situation dramatique qui a été rendue publique par la Commission des Droits fondamentaux du pays à l’occasion de la récente Journée de la femme hondurienne, relayée par l’agence Fides.

La violence à l’encontre des femmes est liée à des facteurs d’inégalité économique, sociale et culturelle, raisons pour lesquelles les autorités ont été sollicitées à intervenir pour l’éliminer au travers de la promotion de l’égalité, de l’indépendance et de la protection du respect de leurs droits. Le rapport indique par ailleurs qu’entre 2014 et 2015, en moyenne 11 plaintes par jour de femmes victimes de violences ont été enregistrées. Au cours de ces  derniers jours, des dizaines de femmes honduriennes ont protesté dans les environs du Congrès national, demandant le respect de leurs droits, la fin de tout type d’abus à leur encontre, tout comme de l’impunité qui persiste au profit des coupables. (Avec Fides)

(HD)

31/01/2016 14:25