Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Œcuménisme

La rencontre entre François et Cyrille suscite de grandes attentes

Le Pape François et le Patriarche Cyrille. - AFP

06/02/2016 11:41

(RV) L’annonce d’une rencontre, ce vendredi 12 février 2016 à La Havane, entre le Pape François et le Patriarche de Moscou, Cyrille 1er, suscite une grande surprise et un réel enthousiasme à travers le monde.

Impliquées, paradoxalement, dans une rencontre entre les deux principales figures de la chrétienté européenne, les autorités cubaines ont dit leur disponibilité pour accueillir cette rencontre "sur terrain neutre", qui se tiendra à l’aéroport international José Marti de La Havane entre 14h et 17h, heure locale. «Cuba se sent honorée d’accueillir la réunion des primats de l’Église catholique et de l’Église orthodoxe russe, et apportera toutes les facilités pour la réalisation de cette rencontre historique», peut-on lire dans un communiqué du ministère cubain des Relations extérieures.

Il est à noter que le président Raul Castro recevra en personne le Pape François à sa descente d’avion, et il le raccompagnera à son départ. Cuba deviendra donc le premier pays, hors Italie, à recevoir le Pape François à deux reprises, après sa visite effectuée du 19 au 22 septembre 2015, durant laquelle il s’était rendu dans trois villes : La Havane, Santiago-de-Cuba et Holguin. Mais cette fois-ci, sa visite ne durera que trois heures et il ne devrait pas avoir de contact avec la communauté catholique de l’île, mis à part à travers la présence du cardinal Ortega, l’archevêque de La Havane, qui l’accueillera à l’aéroport.

Une avancée vers l'unité et le témoignage commun des chrétiens

Autre réaction importante, le cardinal Peter Erdö, président du Conseil des conférences épiscopales d'Europe, a écrit au Patriarche de Moscou. Il salue «un pas de plus accompli vers l'unité et le témoignage commun des chrétiens» et invoque «la bénédiction du Seigneur sur la rencontre».

Voici le texte intégral de cette lettre :

«Sainteté,

C’est avec une grande joie que j'ai appris la nouvelle de la prochaine rencontre, par la grâce de Dieu, entre Votre Sainteté et Sa Sainteté le Pape François, le 12 février prochain, à l'aéroport international José Martí de Cuba, rencontre qui se conclura par la signature d'une déclaration commune.

Cette rencontre historique, qui vient ainsi à sceller si heureusement des décennies de dialogue entre le Saint-Siège et le Patriarcat de l'Église Orthodoxe Russe, conforte aussi le CCEE dans le choix de s’investir dans ce dialogue. Avec le Métropolite Hilarion de Volokolamsk, Président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, nous avons beaucoup travaillé pour la création et la mise en œuvre du Forum Européen Catholique Orthodoxe, instance ecclésiale visant à promouvoir une meilleure collaboration pastorale entre l'Église catholique et les Églises orthodoxes en Europe, et dont la 5ème édition est déjà en préparation.

L'Église en Europe regarde cet évènement comme un pas de plus accompli vers l'unité et le témoignage commun des chrétiens. Par conséquent, j'invoque la bénédiction du Seigneur sur la rencontre, pour son succès, et je vous assure de mes prières pour cette étape importante vers l'unité de l'Église et en particulier pour l'Église orthodoxe russe.
 
Votre Sainteté, au nom du Conseil des Conférences Épiscopales d'Europe, je vous assure la prière de l'Église catholique en Europe et nous suivrons avec beaucoup d'intérêt et de joie votre rencontre avec le Pape François. »

 

(CV avec le site du CCEE)

 

06/02/2016 11:41