Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Angelus: le Pape invite à réconforter ceux qui se sentent indignes

Le Pape François lors de la prière de l'Angelus - AFP

07/02/2016 12:58

(RV) Devant la foule rassemblée place Saint-Pierre pour la traditionnelle prière de l’Angelus, le Pape François est revenu sur l’appel des premiers disciples de Jésus tiré de l'Évangile selon Saint-Luc. Ce dimanche 7 février, il a rappelé l’essence de la mission de Jésus et de l’Église.

«Partir à la recherche, "pêcher" les hommes et femmes, non pour faire du prosélytisme, mais pour restituer à tous l’entière dignité et liberté.» Voilà la logique qui guide la mission de Jésus et de l’Église, a souligné le Pape François.

Et le cœur du christianisme, a ajouté le Saint-Père, est de propager l’amour régénérant et gratuit de Dieu, avec une attitude de bienvenue et de miséricorde envers tous. Car «chacun peut rencontrer la tendresse de Dieu et connaitre la plénitude de la vie. Ici, déclare le Pape, je pense aux confesseurs. Ils sont les premiers à devoir donner la miséricorde du Père suivant l’exemple de Jésus», comme l’ont fait aussi les deux saints Padre Pio et Padre Leopold.

Rassurer ceux qui se sentent pécheurs 

François cite l'Évangile de Saint-Luc et l’appel des premiers disciples dont Simon. Simon qui dit ces mots à Dieu : «Seigneur, éloigne-toi de moi, car je suis un pécheur». «N’aie crainte» lui répond Jésus en retour. Car, a rappelé le Pape, «la condition du pécheur exige que le Seigneur ne s’éloigne pas de lui», tout comme le médecin qui ne s’éloigne pas d’un malade.

À la fin du commentaire de l’Évangile, le Saint-Père a posé ces questions : «avons-nous vraiment confiance en la parole du Seigneur ? Ou nous laissons nous décourager par nos échecs ?». En cette Année de la Miséricorde, nous sommes appelés à rassurer ceux qui se sentent pécheurs et indignes devant le Seigneur, et à leur dire ces paroles de Jésus : N’aie crainte. « La miséricorde du Père est plus grande que tes péchés, elle est plus grande» a souligné François.

Le Pape est ensuite revenu sur les éléments de la semaine à venir. D’abord, ce dimanche, la Journée pour la vie sur le thème «la miséricorde fait fleurir la vie». Il s’est uni aux évêques italiens dans l’espoir d’un engagement en faveur de la vie humaine de la part des institutions éducatives et sociales. François a ensuite rappelé que ce lundi 8 février a lieu la Journée de prière et de réflexion contre la traite des personnes. Elle offre à tous «l’opportunité d’aider les nouveaux esclaves d’aujourd’hui à rompre les chaînes de leurs souffrances pour se réapproprier leur liberté et leur dignité.»

(SB)

07/02/2016 12:58