Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Burkina Faso : Une semaine dédiée à la mission d’évangélisation

Les participants à la semaine décidée à la mission d’évangélisation au Centre Spirituel « Paam Yôodo » de Ouagadougou - RV

18/02/2016 18:07

(RV) Le Centre Spirituel « Paam Yôodo » dirigé par les Pères Jésuites à Ouagadougou, abrite en cette troisième semaine de février les assises du conseil national ordinaire des Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM). Les participants venus de tous les diocèses du Burkina et du Niger, qui sont des prêtres et des religieux « engagés au sein des diverses ramifications des OPM » selon les mots de Mgr Léopold Ouédraogo, se rencontrent pour le deuxième conseil ordinaire de l’année pastorale en cours.

Cette session initialement prévue pour se tenir à Niamey au Niger, a privilégié les locaux du centre spirituel des Jésuites à Ouagadougou, « pour des raisons de sécurité et pour également favoriser la rencontre des animateurs principaux de la mission dans notre Eglise Famille de Dieu avec le nonce apostolique » en fonction au Burkina Faso depuis le mois d’aout 2015.

Durant cette semaine ils vont, selon monsieur l’abbé Oscar Zoungrana, directeur national des OMP, « évaluer le travail d’animation du mois missionnaire d’octobre 2015 afin de percevoir les acquis, les insuffisances et de trouver de nouvelles initiatives pour une animation plus pertinente et efficace des temps forts à venir. » Le directeur national, qui a salué lors de la cérémonie d’ouverture des travaux la progression dans les résultats des quêtes réalisées au cours du mois missionnaire d’octobre 2015, a congratulé tous les participants, dont la conscience élevée et la pertinence de l’engagement ont permis ces acquis.

 En octobre 2015 en effet, la participation financière de l’Eglise Famille de Dieu au Burkina et au Niger aux fonds des OPM s’est élevée à « deux cent soixante-quatre million six cent trente mille trois cent vingt (264 630 320) francs CFA, dont 12% de plus que la session précédente. Cette progression qui révèle la prise à cœur des œuvres de la mission par les chrétiens, a besoin d’être soutenue pour devenir une réalité dans l’esprit de tous. C’est donc pour se donner les moyens en tant qu’ « instruments de l’animation missionnaire », comme Mgr Gabriel Sayaogo, évêque en charge de la commission chargée des OPM  a qualifié les participants, que ceux-ci, « vont s’approprier eux-mêmes le thème du mois missionnaire d’octobre 2016, afin de proposer des activités concrètes à mener au cours de ce mois ».

Lorsque les chrétiens donnent de leur temps ou de leur argent surtout durant les campagnes de collectes, ils expriment le souci qu’ils portent sur l’expansion de l’Eglise. Ce sont les fruits des quêtes impétrées en effet, qui aident le Saint-Père à disposer des fonds nécessaires pour contribuer à la formation de prêtres dans les grands séminaires et des catéchistes dans les centres de formation. Ils prennent en compte également le grand nombre de projets d’éducation et d’évangélisation qui sont annuellement présentés par les diocèses, les paroisses ou les congrégations religieuses. En somme, les OPM ambitionnent de pouvoir aider de manière juste, tous ceux qui manquent de moyens pour la vie de l'Eglise, par l’octroi de subsides récurrentes et par le financement de projets ponctuels, et cela à partir de la contribution de tous les fidèles chrétiens. Quand on sait qu’il existe environ 1 350 diocèses dans le monde, et que 6 000 projets au minimum sont présentés chaque année, les chrétiens qui donnent généreusement peuvent se réjouir de donner pour participer à la réponse du Seigneur qui attend que nous étendions aussi loin que possible son règne sur la terre. Pour cela, il sera toujours important que les chrétiens retiennent que l’on ne donne pas parce que l’on est riche, mais plutôt parce qu’on aime son Eglise. Cette conviction, l’Esprit Saint, le protagoniste de toute mission, saura l’insuffler à tous ceux qui l’écouteront.(KS)

18/02/2016 18:07