Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Célébrations liturgiques

Jubilé de la Curie Romaine : le Pape François invite à pratiquer le «sens pastoral»

Le Pape lors de la célébration de la messe à la basilique Saint-Pierre, le 22 février 2016. - AP

22/02/2016 12:02

(RV) Le Pape François souhaite que personne ne se sente délaissé ou maltraité dans les lieux de travail au Vatican, que le sens pastoral y soit cultivé et pratiqué. Il l’a affirmé en célébrant la messe ce lundi matin pour les membres de la Curie romaine, du Gouvernorat de la Cité du Vatican et des Institutions en lien avec le Saint-Siège. Quelque 5000 personnes, cardinaux, chefs de dicastère, prêtres mais aussi simples employés laïcs et ouvriers du Vatican célébraient leur Jubilé ce 22 février 2016, en la fête liturgique de la Chaire de Pierre. Cette «communauté de service», comme il l’a qualifiée, doit devenir un modèle, a insisté le Saint-Père.

Les pasteurs, en particulier, sont invités à se libérer de toutes les tentations qui les éloignent de l’essentiel de leur mission : à savoir Jésus, fondement de l’Église, commencement et fin de toutes ses actions. Les Pasteurs devront donc savoir conjuguer la fidélité avec la miséricorde, un binôme que l’Écriture Sainte présente comme inséparable, réciproque et complémentaire.  «Comme le Bon Pasteur, ils doivent aller à la recherche des brebis perdues, ramener au bercail celles qui se sont égarées, soigner les blessures et panser les malades, pour que la miséricorde de Dieu puisse atteindre les plus faibles. Ils doivent se laisser éclairer, purifier et transformer par l’image du Bon Pasteur». Le Successeur de Pierre est, quant à lui, le premier à devoir renouveler sa profession de foi.

Le Pape François a rappelé la terrible prophétie d’Ezéchiel, alerté par les erreurs des pasteurs d’Israël ; mais il s'est aussi voulu rassurant. Citant Saint Augustin, il affirme que «malgré les soubresauts et les vicissitudes de l’histoire, l’Eglise ne s’effondrera pas, car elle repose sur le Christ».

Avant la messe, le Souverain Pontife avait rejoint à pied la procession des dirigeants et employés du Vatican qui se dirigeait vers la Basilique Saint-Pierre. Et c’est entouré de centaines d’employés laïcs et de leurs familles qu’il a franchi la Porte Sainte. Il a aussi écouté avec eux une méditation préparée par un jésuite slovène, le père Marko Rupnik, sur le thème de la miséricorde dans la vie quotidienne. Le père Rupnik est un artiste connu pour ses mosaïques. Il est l'auteur, notamment, du logo du Jubilé de la Miséricorde.

(CV-RF)

 

22/02/2016 12:02