Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

"Spotlight" : un film «important» pour le cardinal O'Malley

Le cardinal O'Malley, archevêque de Boston. - RV

02/03/2016 15:46

(RV) «Un film important pour tous ceux qui ont été frappés par la tragédie des abus perpétrés par le clergé» : c’est ainsi que le cardinal Sean O’Malley, archevêque de Boston et président de la Commission pontificale pour la protection des mineurs, définit le film Spotlight, vainqueur cette année de l’Oscar du meilleur film, et du celui du meilleur scénario original. Ce film réalisé par Tom McCarthy raconte l’enquête journaliste du Boston Globe qui, au début des années 2000, avait porté à la connaissance du public des cas d’abus sur mineurs commis par des prêtres du diocèse de Boston.

Ces révélations avaient mené à la démission, en décembre 2002, du cardinal Bernard Francis Law, qui était archevêque de Boston depuis 1984 et était suspecté d’avoir couvert les crimes de nombreux prêtres de son diocèse. Le cardinal O’Malley, qui lui a succédé en juillet 2003, mène depuis une politique de tolérance zéro qui a permis de redonner progressivement une crédibilité à l’Église, même si toutes les blessures ne sont pas guéries.

L’Église reconnaît les crimes commis

«En racontant d'une façon détaillée l’histoire de cette crise, écrit le cardinal O’Malley dans un message officiel diffusé sur le site internet du diocèse de Boston, les médias ont poussé l’Église à reconnaître les crimes et les péchés commis par ses membres et à affronter ses faiblesses, le dommage causé aux victimes et à leurs familles, les exigences des survivants». «Dans une démocratie comme la nôtre, souligne le cardinal, le journalisme est essentiel à notre mode de vie» parce que «le rôle des médias dans la mise en lumière des cas d’abus a ouvert une porte que l’Église a traversé pour répondre aux besoins des survivants.»

La protection des mineurs et la transparences : des priorités pour l’Église

L’archevêque de Boston rappelle ce qui «doit être une priorité de la vie de l’Église dans tous ses aspects : protéger les enfants, et assister les victimes et leurs familles»Le cardinal souligne aussi l’engagement de l’Église pour promouvoir «des politiques et des procédures de vigilance, afin de prévenir la répétition de telles tragédies». En particulier, il évoque «les programmes éducatifs sur la protection des mineurs, l’obligation de vérifier les précédents, des signalements et de la collaboration avec les autorités civiles pour ceux qui sont accusés d’abus, le soin et le soutien pour les victimes et leurs familles».

Pardon et prière

«Continuons à demander pardon pour tous ceux qui ont été blessés par la tragédie des abus sexuels commis par certains membres du clergé, et prions pour que, chaque jour, le Seigneur nous guide sur le chemin de la guérison et du renouveau», conclut l'archevêque de Boston dans son message.

(CV)

02/03/2016 15:46