Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Activités

A Rome, l'ambitieux travail du centre sur les abus sexuels dans l'Eglise

Karlijn Demasure, directrice exécutive du centre de la protection de l'enfant à Rome. - AP

17/03/2016 18:21

(RV) Entretien- Alors que l'Eglise de France est secouée par de nouveaux scandales de pédophilie dans le diocèse de Lyon, mettant en cause la gestion du cardianl Barbarin, le travail de l'Eglise concernant la prévention des abus sexuels sur les mineurs se poursuit. A Rome, le Centre pour la protection de l’enfant a été inauguré le 16 février 2015 à l’Université Pontificale Grégorienne. Composé de 13 experts venus du monde entier, il dispense des enseignements à distance sur la prévention des abus.

Depuis le mois de février 2016 cette structure propose une formation diplômante, suivie par 19 étudiants, de 15 nationalités. Cette formation travaille sur plusieurs axes: reconnaître les signes d'abus et identifier les moyens pour une intervention, assister les responsables d'Eglise dans leurs réponses pastorales ou développer des programmes de prévention en fonction des contextes culturels et sociaux. Une formation délivrée par des experts en psychologie, en sciences sociales ou en droit canon venus des cinq continents. Le Centre pour la protection de l’enfant dispense aussi des enseignements à distance et donne des conférences à la demande des différentes conférences épiscopales. Olivier Bonnel a rencontré Karlijn Demasure, directrice exécutive de cette structure pas comme les autres 

Comment briser la culture du silence qui s'est instaurée dans certains pays, au sein de certaines conférences épiscopales? Comment réagir face à la question hiérarchique qui empêche de dénoncer des maladresses voire des fautes commises par des épiscopats 20 ou 30 ans plus tôt après des faits? Autant de questions délicates que le centre pour la protection de l’enfant affronte sans tabou, en essayant d'ouvrir des pistes de réflexion. La structure montre que les choses avancent au sommet de l'Eglise, même si le chemin est encore long au niveau de certaines conférences épiscopales, comme l'explique Karlijn Demasure

 

Le premier diplôme sur la protection des mineurs sera délivré au mois de juin 2016. Le Centre pour la protection de l’enfant est présidé par le père jésuite Hans Zollner, doyen de l'institut de psychologie de l'université grégorienne et membre de la commission pontificale pour la protection des mineurs créée par le Pape François en 2014. (OB)

17/03/2016 18:21