Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Le Pape François a rencontré Mgr Fellay au Vatican

Mgr Bernard Fellay, supérieur de la fraternité sacerdotale St Pie X. - EPA

04/04/2016 12:58

(RV) La Salle de presse du Saint-Siège a confirmé la rencontre entre le Pape François et Mgr Bernard Fellay, supérieur de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX). La rencontre a eu lieu au Vatican le 1er avril a précisé le Saint-Siège, qui n'a pas fourni plus de détails sur cet entretien entre les deux hommes. La Fraternité confirme également cette rencontre, précisant que lee pape François avait souhaité une rencontre "privée et informelle". En décembre 2013, le Pape avait déjà brièvement salué Mgr Fellay à la Maison Sainte-Marthe, venu participer à une réunion de la commission pontificale Ecclesia Dei, l'organisme qui suit les relations entre Rome et les lefebvristes. Le lendemain matin, samedi 2 avril, Mgr Fellay a rencontré Mgr Guido Pozzo, secrétaire de la commission pontificale Ecclesia Dei, dans le cadre des relations habituelles de la FSSPX avec cette commission. 

Interrogé par l'agence I.Media, Mgr Pozzo a évoqué une rencontre de 45 minutes, "très cordiale et constructive qui représente un pas supplémentaire sur le chemin de la réconciliation que nous souhaitons" entre Rome et les lefebvristes. Le secrétaire de la commission Ecclesia Dei a précisé que le Vatican "continuait son travail pour clarifier des questions doctrinales et disciplinaires."

Une main tendue du Pape François

Depuis le schisme de Mgr Lefebvre, les relations sont rompues entre la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X et le Vatican, mais les contacts se sont multipliés ces dernières années, en particulier sous l'impulsion du Pape Benoît XVI. Le 24 janvier 2009, la congrégation pour les évêques publie un décret levant l'excommunication des 4 évêques ordonnés en 1988 par Mgr Lefebvre. La décision provoque une vague de contestations sans précédent, à tel point que le Pape allemand doit écrire une lettre aux évêques pour expliquer sa décision, espérant, écrit-il "contribuer à la paix dans l'Eglise".

Depuis l'élection du Pape François, les discussions de nature doctrinale entre le Vatican et les lefebvristes sont restées au point mort, mais le Pape argentin, dans la lignée de son prédecesseur, n'a pas caché son désir d'une Eglise réconciliée. La Fraternité St Pie X rejette toujours l'héritage du Concile Vatican II, et continue, dans ses déclarations de souffler le chaud et le froid. Mais dans une lettre transmise le 1er septembre 2015 au Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation, à l'occasion de l’organisation de l'année jubilaire de la Miséricorde, François explique que «ceux qui, au cours de l’Année sainte de la Miséricorde, s’approcheront, pour célébrer le sacrement de la réconciliation, des prêtres de la Fraternité Saint-Pie-X recevront une absolution valide et licite de leurs péchés». La FSSPX salue alors "un geste paternel" du Souverain Pontife, un geste inédit. 

L'avenir dira si cette année jubilaire permettra de relancer les discussions doctrinales entre Rome et la fraternité. Pour l'heure, il est encore trop tôt pour le dire. (OB, avec I.Media)

04/04/2016 12:58