Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Audience générale : la miséricorde de Dieu dépasse nos attentes

- AFP

20/04/2016 12:18

(RV) Dieu nous apprend à distinguer le péché du pécheur. Lors de l’audience générale ce mercredi matin Place Saint-Pierre, le Pape François a poursuivi son cycle de catéchèse sur la miséricorde. Il a proposé une réflexion sur le lien entre foi, amour et reconnaissance en s’appuyant sur le passage de l’Évangile de saint Luc qui présente deux figures : celle de Simon, un zélé serviteur de la loi et celle d’une femme pécheresse.

Xavier Sartre

Nous sommes tous pécheurs mais tant de fois nous cédons à la tentation de l’hypocrisie. Le Saint-Père, en opposant l’attitude de Simon à celle de la femme pécheresse, a une nouvelle fois mis en garde les fidèles contre le risque de «se croire meilleur que les autres». Une invitation, une interpellation «à regarder nos propres péchés, nos chutes nos erreurs, à regarder le Seigneur». «C’est la ligne de Salut, entre moi, pécheur, et le Seigneur». Et le Pape souligne qu’entre le pharisien «qui juge les autres sur les apparences» et la femme pécheresse qui, «à travers ses gestes ouvre son cœur avec sincérité», Jésus, «se range du côté de cette dernière», parce que «Jésus est libre car proche de Dieu qui est Père miséricordieux»

«En lui resplendit la puissance de la miséricorde de Dieu capable de transformer les cœurs.» Ainsi, «il entre en relation avec la pécheresse et met fin à l’isolement auquel le jugement impitoyable du pharisien et de ses compatriotes la condamnait». «Il y a d’un côté, note le Saint-Père, l’hypocrisie du docteur de la loi et de l’autre la sincérité, l’humilité et la foi de la femme». Une femme pécheresse qui «nous enseigne ainsi le lien entre foi, amour et reconnaissance». «Celui auquel on a beaucoup pardonné aime plus», affirme le Saint-Père, rappelant que «Dieu nous a tous enfermés dans le mystère de sa miséricorde, et de cet amour, qui nous précède, nous apprenons tous à aimer». «La miséricorde de Dieu va au-delà de toutes nos attentes, car elle réalise le projet de salut de Dieu pour chacun de nous».

Pensées pour l'Ukraine

Lors des saluts en différentes langues, le Pape François s’est adressé aux fidèles venus de Russie, saluant en particulier les pèlerins du diocèse de Saint-Clément à Saratov.

Le Saint-Père a par ailleurs salué les pèlerins ukrainiens et biélorusses présents à Rome, à l’occasion du 30ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, le 26 avril prochain. Il a de nouveau dit prier pour les victimes de «ce désastre», exprimant sa reconnaissance «aux secouristes et saluant les initiatives qui ont chercher à soulager les souffrances»

Toujours concernant l'Ukraine, il a aussi lancé un appel pour la quête de dimanche prochain, au profit des populations éprouvées par le conflit ukrainien.

S'exprimant en espagnol, le Pape François a aussi exprimé sa compassion et sa proximité pour les victimes du récent séisme qui a fait plus de 500 morts en Équateur. Le Pape avait visité ce pays en juillet 2015.

(CV-HD)

20/04/2016 12:18