Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Les évêques de France inquiets pour la liberté de l'enseignement

Le cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux. - AFP

09/06/2016 16:31

(RV) EntretienLes écoles privées hors-contrat seront contrôlées plus sévèrement en France. La ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a annoncé jeudi 9 juin au matin une série de mesures pour renforcer l’encadrement de l’éducation privée, en établissement ou à domicile : désormais toute ouverture d’une nouvelle école hors-contrat sera soumise à une autorisation préalable.

Face à l’augmentation des effectifs dans ce type d’enseignement, Najat Vallaud-Belkacem entend pallier les lacunes de certains programmes mais surtout contrôler les atteintes de certains établissements «aux valeurs républicaines». Motivation première de ces nouvelles mesures : la lutte contre la radicalisation, dans un pays qui compte un millier d’écoles hors-contrat, dont 300 confessionnelles.

C’est ce durcissement du contrôle des établissements qui inquiète vivement le cardinal Jean-Pierre Ricard. Pour l’archevêque de Bordeaux et président du conseil épiscopal pour l’enseignement catholique, cette réforme met en danger la liberté d’enseignement. Il est interrogé par Blandine Hugonnet.

(CV-BH)

 

 

 

 

09/06/2016 16:31