Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Deux nouveaux saints français seront canonisés le 16 octobre

La Place Saint-Pierre lors des canonisations du 5 juin 2016. - AP

20/06/2016 11:16

(RV) - Le Pape François a annoncé lundi 20 juin 2016, lors d'un consistoire ordinaire public, que cinq nouveaux saints seront canonisés le dimanche 16 octobre 2016. Parmi eux, les Français Salomon Leclercq et Elisabeth de la Sainte Trinité. Salomon Leclercq (1745-1792) est une victime de la Révolution française, mort en martyr pour avoir refusé de prêter le serment de constitution civile du clergé. Elisabeth de la Sainte Trinité (1880-1906) avait choisi de s’abandonner à l’amour trinitaire.

Né en novembre 1745, Guillaume-Nicolas-Louis Leclerq reçoit le prénom de Salomon en entrant chez les frères des écoles chrétiennes en 1767. Professeur puis maître des novices, il refuse de prêter le serment de constitution civile du clergé qui, après le renversement de la monarchie, donnait à l’Etat le contrôle sur l’Eglise de France. Le religieux vit dans la clandestinité à Paris avant d’être arrêté en août 1792 et enfermé à la prison des Carmes. C’est là qu’il est exécuté à coups d’épée lors des massacres de septembre, avec 190 autres ecclésiastiques. Salomon Leclercq a été béatifié en 1926 par le Pape Pie XI.

Née en juillet 1880, Elisabeth de la Sainte Trinité entre au Carmel de Dijon en 1901. Elle choisit de faire de sa vie une louange de gloire à Dieu et de s’abandonner à l’amour trinitaire. Elle développe une doctrine centrée sur "l’habitation de Dieu dans la personne humaine". En 1960, le grand théologien suisse Hans Urs von Balthasar a salué «la structure de son univers spirituel, le contenu et le style de sa pensée théologique d’une densité et d’une consistance sans défaut». Elisabeth de la Sainte Trinité a été béatifiée en 1984 par le Pape Jean-Paul II.

Au total, sept nouveaux saints seront proclamés le 16 octobre. Outre ces deux Français, ont été annoncées ce matin, pour le même jour, les canonisations de l'évêque espagnol Manuel González García et des prêtres italiens Lodovico Pavoni et Alfonso Maria Fusco.

Ils s'ajoutent à deux autres bienheureux dont les canonisations avaient été annoncées depuis plusieurs mois : le jeune mexicain José Sánchez del Río (1913-1928), martyr de la guerre des Cristeros, et le prêtre argentin Jose Gabriel del Rosario Brochero (1840-1914). En canonisant le "curé Brochero", toujours très populaire en Argentine, le Pape François créera le premier saint originaire de son pays.

Auparavant, une autre messe de canonisation, est prévue le 4 septembre, pour Mère Teresa, qui fera exceptionnellement l'objet d'une canonisation individuelle, dans le cadre du Jubilé des personnes œuvrant dans le domaine de la santé et de l'action humanitaire.

(CV-SBL)

 

20/06/2016 11:16