Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Angélus : le Pape François invite à prier pour la réussite des JMJ de Cracovie

Le Pape apparaissant à la fenêtre des appartements pontificaux lors de l'Angélus du 24 juillet. - REUTERS

24/07/2016 13:00

(RV) Très applaudi par les fidèles rassemblés Place Saint-Pierre malgré la chaleur intense de ce milieu d’été, le Pape François a, ce dimanche 24 juillet 2016, lors du traditionnel Angélus dominical, invité à prier pour la réussite des Journées mondiales de la Jeunesse, actuellement organisées en Pologne, et auxquelles le Pape va se joindre pour la phase finale à partir de mercredi.

«En ces jours, de nombreux jeunes, de toutes les parties du monde, sont en train de cheminer vers Cracovie, où va avoir lieu les 31e Journées mondiales de la Jeunesse, a rappelé le Pape François. Moi aussi je partirai mercredi prochain, pour rencontrer ces jeunes gens et jeunes filles et célébrer avec eux et pour eux le Jubilé de la Miséricorde, avec l’intercession de Saint Jean-Paul II. Je vous demande de nous accompagner avec la prière. Dès maintenant je salue et remercie tous ceux qui sont en train de travailler pour accueillir les jeunes pèlerins, avec de nombreux évêques, prêtres, religieux et religieuses.»

Le Pape a adressé une «pensée spéciale» aux jeunes, qui, «sans pouvoir être présents en personne, suivront l’évènement à travers les moyens de communication. Nous serons tous unis dans la prière !», a insisté le Pape François.

Auparavant, dans sa méditation sur l’Évangile du jour (Lc 11, 1-13), le Pape est revenu sur le sens du mot «Père» auquel les disciples sont invités par Jésus à se référer.

Cyprien Viet

«Cette parole est le secret de la prière de Jésus, c’est la clé que Lui-même nous donne pour que nous puissions entrer nous aussi dans ce rapport de dialogue confidentiel avec le Père qui nous a accompagnés et soutenus toute sa vie», a lancé le Pape en revenant sur le sens profond du "Notre Père".

«La prière de Jésus, et donc la prière chrétienne, consiste avant tout à faire une place à Dieu», et à oser lui demander de l’aide. Dans le "Notre Père", tel que Jésus nous l’enseigne, il y a trois demandes qui répondent aux besoins fondamentaux de la personne humaine : «le pain, le pardon, et l’aide dans les tentations».

Le pain doit nous parvenir dans une juste proportion, «sans appesantir notre marche», sans gâchis. Le pardon, nous le recevons de Dieu, à condition de prendre conscience de notre condition de «pécheurs pardonnés». Enfin, la lutte contre les tentations exprime «la conscience de notre condition, toujours exposée au mal et à la corruption».

Mais dans la prière nous ne sommes pas seuls : Dieu lutte «avec nous», et non pas contre nous. Il nous rend donc plus robustes.

Alors il faut oser Lui demander l’Esprit Saint, pour qu’Il nous guide, pour «vivre non pas de manière mondaine, mais selon l’Évangile». Il faut oser demander la grâce de recevoir l’Esprit Saint, qui nous aide à «bien vivre, à vivre avec sagesse et amour, en faisant la volonté de Dieu».

Hommage aux victimes de la violence

Au terme de sa méditation, le Pape est revenu sur les attentats survenus cette semaine en Allemagne et en Afghanistan. «Dans ces heures notre âme est encore une fois secouée par des tristes nouvelles relatives à de déplorables actes de terrorisme et de violence, qui ont causé douleur et mort. Je pense aux dramatiques évènements de Munich en Allemagne et de Kaboul en Afghanistan, où ont perdu la vie de nombreuses personnes innocentes.»

Le Pape a invité la foule à prier en silence puis à réciter un Ave Maria, en rappelant que «plus les difficultés semblent insurmontables et plus les perspectives de sécurité et de paix semblent obscures, plus notre prière doit se faire insistante».

Samedi, le Pape avait aussi exprimé sa proximité aux victimes de la fusillade en Allemagne dans un télégramme adressé au cardinal Marx, archevêque de Munich et Freising, et évoqué plus largement les victimes du terrorismes dans ce message diffusé sur son compte Instagram : «Je prie pour toutes les victimes du terrorisme de par le monde. Il faut abandonner, j'en conjure les auteurs, cette voie sans issue!»

Ce dimanche, un nouvel attentat a frappé l'Irak. Au moins une quinzaine de personnes ont été tuées et une trentaine blessées lors d'une attaque dans un quartier chiite de la capitale Bagdad.

(CV)

 

 

24/07/2016 13:00