Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Documents

Le message du Pape François aux Instituts séculiers

Le Pape François lors de l'audience générale du 24 août 2016. - ANSA

26/08/2016 16:48

(RV) Le Pape a adressé un message aux membres de la Conférence mondiale des Instituts séculiers, qui se sont réunis cette semaine à Rome. Dans une lettre adressée à Nadège Védie, présidente du Conseil exécutif de la Conférence mondiale des Instituts séculiers, et signée par le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État du Saint-Siège, le Pape François est revenue sur la vocation des instituts séculiers, dont la rencontre avait pour thème : «retrouver la propre identité».

Cyprien Viet

Dans son message, le Pape revient sur les paroles de Paul VI, qui en 1972 avait évoqué la «richesse profonde et cachée» des laïcs consacrés, «que les hommes au milieu desquels vous vivez ne savent pas expliquer et souvent ne peuvent même pas suspecter».

Plus de 40 ans plus tard, le modèle du laïcat consacré s’est développé. Certaines communautés sont maintenant pleinement intégrées dans la vie de l’Église, comme Notre-Dame-de-Vie, qui compte actuellement 600 membres, et dont le fondateur, le père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus, sera béatifié le 19 novembre. Mais d’autres instituts peinent à trouver leur charisme.

«Aujourd’hui est demandée aux Instituts séculiers une synthèse renouvelée, toujours en tenant fixe le regard sur Jésus, et en étant en même temps immergés dans la vie du monde», rappelle le Pape François dans son message.  Le discernement quotidien doit permettre de trouver un équilibre en étant à la fois pleinement laïc et pleinement consacré, et ainsi de «trouver Dieu en toutes choses». Le Pape insiste aussi sur l’importance de la formation et de la vie fraternelle, même sans vie communautaire imposée, qui doit aider à faire l’unité entre «l’action et la contemplation».

Interpréter les «signes des temps» en se laissant guider par Dieu, tout en acceptant «la complexité» et «la précarité de notre temps» : c’est la mission des laïcs consacrés, qui en portant dans leur vie quotidienne les vœux de chasteté, pauvreté et obéissance, doivent former une «aile avancée de l’Église dans la nouvelle évangélisation».

(CV)

 

 

 

26/08/2016 16:48