Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Soudan du Sud: les autorités religieuses soutiennent l'ONU

Un camps de la mission de l'ONU au Soudan du Sud - AFP

03/09/2016 18:20

(RV) Les autorités religieuses au Soudan du Sud ont apporté leur soutien à l’ONU ce samedi 3 septembre.Le Conseil de sécurité essaye de convaincre le président Salva Kirr d’accepter le déploiement de Casques Bleus supplémentaires. Une bonne chose pour l’accord de paix selon les leaders religieux, qui appellent à l’envoi de cette force.

Les précisions de Sarah Bakaloglou

Le Conseil de sécurité de l’ONU a rencontré les autorités catholiques, protestantes et musulmanes à Juba, la capitale. Et tous sont d’accord : il faut envoyer une force supplémentaire sur place et rapidement. « En tant que pays, nous n’avons pas les moyens de régler ce bazar, nous ne pouvons remettre le pays sur les rails tout seuls » a déclaré l’archevêque catholique de Juba. Le nouveau contingent doit être considéré comme une force de réconciliation, a-t-il ajouté.  

Du coté des Anglicans, même son de cloche. Les Nations Unies sont temporairement le père du peuple sud-soudanais selon l’archevêque anglican. Sauf que cet avis n’est pas du tout partagé par le président Salva Kirr. Pour ce dernier, l’envoi de ces 4000 casques bleus supplémentaire est un danger pour la souveraineté nationale.

Ces soldats africains auraient pour mission de sécurisé la capitale et son aéroport. Mais aussi de venir en aide aux 13.000 hommes de la mission de l’ONU au Soudan du Sud, mission critiquée pour son incapacité à protéger les civils notamment en juillet dernier. Des combats avaient opposés les trouves du président à celle de son rival Riek Machar, des centaines de personnes étaient mortes. De nombreux sud-soudanais avaient fui les combats et trouvés refuge dans les Eglises.

(SB) 

03/09/2016 18:20