Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Documents

Lutte contre les abus sexuels : de nouvelles lignes directrices sont proposées

Le cardinal Sean O'Malley, archevêque de Boston et président de la Commission pour la protection des mineurs. - RV

12/09/2016 12:46

(RV) L’assemblée plénière de la commission pontificale pour la protection des mineurs s’est tenue à Rome du 5 au 11 septembre. Au cours de cette assemblée, les membres de la commission ont élaboré un modèle de lignes directrices afin de protéger les mineurs ou les adultes vulnérables de tout type d’abus, un document qui sera prochainement présenté au Pape, précise un communiqué.

Lors de cette semaine de travail, la commission a mis l’accent en particulier sur la mise en place de programmes d’éducation face aux abus. Les membres de la commission ont pu rappeler combien leur expertise était au service du Pape, tout en étant à disposition des Églises locales et des responsables religieux, relève le communiqué.

Un travail sur tous les continents

Ainsi, ils ont pu donner des conférences et animer des ateliers sur la prévention sur les cinq continents. Le communiqué cite par exemple la présentation d’orientations pour les nouveaux missionnaires en Afrique du Sud, un groupe de travail à l’archidiocèse de Manille, une rencontre avec 50 formateurs du Conseil épiscopal latino-américain ou encore une session de travail avec des évêques et des canonistes de République Tchèque et de Slovaquie. Interrogé par le service italien de Radio Vatican, le père Hans Zollner a précisé que, au total, entre 70 et 80 réunions avaient été organisées sur ce thème à travers le monde. Il a par ailleurs déclaré que le Pape François avait rencontré samedi, lors de l'audience jubilaire Place Saint-Pierre, les auteures de deux livres consacrés à la pédophilie dans l'Église (et non deux victimes d'abus sexuels, comme cela avait été compris dans un premier temps par confusion).

Au cours de cette semaine, l’un des membres de la commission, ancienne victime d’un prêtre pédophile a également proposé que soit institué un jour de prière pour toutes les victimes. La Commission précise que la prière est une part importante du processus de guérison.

Le Motu Proprio du Pape François "Comme une mère aimante", publié en juin dernier et qui donne la possibilité de démettre un évêque ou un supérieur religieux en cas de négligence dans le traitement de cas d’abus sexuels a été également discuté, les membres de la commission se félicitant de la portée du document.

Plus de transparence

La commission a enfin annoncé la mise en ligne prochaine d’un site internet pour mettre à disposition du public son travail. «Notre espoir est que ce soit une ressource utile pour l’Église et toute personne de bonne volonté pour faire de l’Église et de la société une maison sûre pour tous» conclu le communiqué.

Créée en mars 2014, la commission pontificale pour la protection des mineurs est composée de 18 personnes, experts laïcs ou religieux. Elle est présidée par le cardinal Sean O’Malley, l’archevêque de Boston.

(CV-OB)

12/09/2016 12:46