Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

"Annoncer la miséricorde" au coeur de la Semaine missionnaire mondiale

- AFP

18/10/2016 17:44

(RV) Entretien- Dans toutes les paroisses catholiques du monde, les fidèles sont invités à s’informer, à prier et à partager sur la Mission, à l’occasion de la Semaine missionnaire mondiale qui s’achèvera dimanche 23 octobre, avec la 90ème Journée Missionnaire Mondiale dont le thème fait écho à celui de l’Année sainte : « Annoncer la miséricorde ».

Dans un message publié pour la Journée mondiale des missions 2016, le Pape François replaçait l’action des missions dans le cadre de l’Année de la miséricorde, invitant à « considérer la mission "ad gentes" comme une grande, immense œuvre de miséricorde tant spirituelle que matérielle ». « L’Église prend soin de ceux qui ne connaissent pas l’Évangile, parce qu’elle désire que tous soient sauvés et arrivent à faire l’expérience de l’amour du Seigneur », écrivait François.

Le 14 avril 1926, le Pape Pie XI instituait la Journée missionnaire mondiale pour que cette fête de la « catholicité » et de la « solidarité universelle » permette à chacun de prendre conscience de sa responsabilité commune concernant l’évangélisation. Et c’est toujours sa vocation aujourd’hui.

Pour « ne pas fermer son cœur sur nos préoccupations particulières, mais l’élargir aux horizons de toute l’humanité » selon la volonté du Pape François, des quêtes sont organisées pour que les fidèles puissent soutenir financièrement les missions. L’argent récolté est ensuite redistribué par les Œuvres Pontificales Missionnaires aux diocèses qui se trouvent dans les territoires de mission et qui ont le plus besoin de soutien. Dépendantes de la Congrégation pontificale pour l’Évangélisation des Peuples, les Œuvres Pontificales Missionnaires, fondée en France en 1822, sont aujourd’hui présentes dans 140 pays. Marie Duhamel en parle avec Gaëtan Boucharlat de Chazotte, le secrétaire général des OPM en France :

D’après les chiffres fournis par la direction française des Œuvres Pontificales Missionnaires, les offrandes récoltées en 2015 se sont élevées à 150 millions d’euros. Elles ont permis de « soutenir la vie des prêtres dans plus de 1 100 diocèses, construire des chapelles, églises, lieux de catéchèse, assurer une formation pastorale pour plus de 77 000 séminaristes et 220 000 catéchistes, favoriser des projets d’éducation et d’évangélisation ». Les chrétiens d’Europe et d’Amérique sont les principaux donateurs. La répartition de ces dons va principalement aux églises d’Afrique (54%) et d’Asie (plus de 32%).

En juin dernier, le Pape avait demandé aux directeurs des OPM de ne pas se limiter à collecter des fonds et à distribuer des aides financières aux nombreuses Églises et aux chrétiens qui sont dans le besoin. Il jugeait nécessaire de développer la formation permanente de tous, fidèles et pasteurs, à la mission. Il avait par ailleurs encouragé les Œuvres pontificales missionnaires à soutenir particulièrement les Églises touchées par le martyre et dont le témoignage n’est pas orienté vers le prosélytisme.

François avait saisi l’occasion pour inviter les Églises soutenues, et dont la fondation est plus récente, à transmettre à leur tour l’ardeur d’une foi jeune aux Églises plus anciennes parfois alourdies par leur histoire et qui donnent des signes de fatigue.

(MD-MA)

18/10/2016 17:44