Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Activités

Ouragan Matthew : Michel Roy en visite de solidarité à Haïti

Paysage de désolation dans le sud d'Haïti, région dévastée par l'ouragan Matthew. - AFP

19/10/2016 13:48

(RV) Il y a deux semaines, l’ouragan Matthew balayait les Caraïbes, et frappait de plein fouet l’île d’Haïti, faisant plus de 900 morts et causant d’importantes destructions. C’est en signe de solidarité avec les populations éprouvées que le secrétaire général de Caritas Internationalis, Michel Roy se rendra sur place, du 21 au 25 octobre.

« Nos amis de Caritas Haïti ont décrit une situation apocalyptique dans une grande partie du sud de l’île. Les populations doivent affronter la faim, la soif, la maladie, et doivent reconstruire leurs maisons. Elles ont besoin de toute l’aide qu’elles peuvent avoir », affirme Michel Roy dans un communiqué.

Notre consœur du programme anglophone, Philippa Hitchen l'a rencontré avant son départ de Rome 

Au cours de ces cinq jours de visite, le secrétaire général de Caritas Internationalis rencontrera le président de Caritas haïti Eric Glandas, avant de se rendre dans les régions des Cayes, Jérémie, Nippes, et Petite Rivière, particulièrement touchées par l’ouragan.

Un vaste réseau d’aide s’est mis en place, aussitôt après la catastrophe, sous l’égide de l’Eglise catholique dans le pays ; Caritas Haïti a immédiatement lancé un appel d’urgence pour aider 2 700 familles, soit 13 500 personnes, pour acheter et distribuer 2 700 kits alimentaires, et autant de kits d’hygiène. Le Pape François a pour sa part fait un don de 100 000 dollars, via le Conseil pontifical Cor Unum, pour aider les populations nécessiteuses. Le Souverain Pontife, lors de l’Angélus du dimanche 9 octobre, avait exprimé sa douleur devant les « graves conséquences » causées par Matthew, et confié « sa proximité et sa confiance  dans le sens de la solidarité de la communauté internationale, des institutions catholiques et des personnes de bonne volonté ».

Sur place, la situation reste très précaire ; 1,5 millions de personnes ont un besoin vital d’assistance humanitaire. Les Nations Unies s’inquiètent devant la multiplication des incidents et attaques visant l’acheminement de l’aide d’urgence. Dans un tel contexte de crise, les élections présidentielle et législatives, prévues le 9 octobre, ont été reportées au 20 novembre, (premier tour) et 29 janvier 2017 (second tour). 

(MA)

19/10/2016 13:48