Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Activités

Mgr Fisichella dresse le bilan de l'année sainte

Le Pape François ouvrant la porte Sainte de la basilique Saint-Pierre, le 8 décembre 2015. - ANSA

18/11/2016 16:34

(RV) Entretien- « Entrer par cette Porte signifie découvrir la profondeur de la miséricorde du Père qui nous accueille tous ». Nous sommes le 8 décembre 2015, en la basilique Saint-Pierre le Pape Francois par ces paroles introduit chaque fidèle au cœur du Jubilé de la miséricorde. Devant des dizaines de milliers de fidèles, le Saint-Père ouvre la Porte Sainte de la basilique, en présence du pape émérite Benoît XVI. Un an après ou presque, cette année qualifiée par le Pape François de « don de grâce » est sur le point de se clore.

Partout dans le monde, cathédrales, basiliques et églises ont déjà refermé leurs portes saintes le 13 novembre dernier. Ce dimanche c’est celle de la basilique Saint-Pierre, que le Saint-Père refermera solennellement clôturant ainsi l’année jubilaire. Une année jalonnée de moments forts et symboliques tels que les vendredis de la miséricorde, l’envoi de missionnaires de la miséricorde dans les différents diocèses ou encore les jubilés thématiques comme celui des détenus et des exclus. Au total, près de 22 millions de pèlerins sont venus à Rome durant cette année sainte. Mgr Rino Fisichella, le président du Conseil pontifical pour la promotion de la Nouvelle évangélisation s’en réjoui. Il dresse un premier bilan de ce Jubilé de la Miséricorde

Des propos recueillis par Hélène Destombes

(OB-HD) 

18/11/2016 16:34