Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Ce que laisse espérer la béatification de 17 martyrs au Laos

Coucher de soleil sur le Mékong, le 8 août 2014. - AFP

10/12/2016 11:08

(RV) Entretien - L’Eglise du Laos s’apprête à vivre un moment historique avec la béatification, ce dimanche 11 décembre 2016 à Ventiane, de 17 martyrs : prêtres, religieux et laïcs laotiens ou missionnaires étrangers. Parmi eux, des Français comme le père Jean-Baptiste Malo des Missions Étrangères de Paris, le Père italien Mario Borzaga des Oblats de Marie Immaculée, et le prêtre laotien Joseph Thao Tien, morts entre 1954 et 1970. Ils furent assassinés, exécutés ou périrent d’épuisement dans le contexte de la guérilla communiste.

La messe de béatification aura lieu à Ventiane, la capitale du Laos, ayant reçu l’autorisation officielle du gouvernement. C’est le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour la cause des saints qui représentera le Pape François.

Autrefois très isolé -l’évangélisation y est très récente- le pays asiatique tend à s’ouvrir au monde. Que représente ces béatifications ? Peut-on parler d’une réelle ouverture et d’une amélioration de la liberté religieuse ? Témoignage du père Pierre Kykèo Pradaxay, missionnaire des Oblats de Marie Immaculée originaire du Laos, qui vit en France depuis 40 ans. Il évoque une «étape historique» tout en confiant ses appréhensions à Hélène Destombes

(MD-HD)

10/12/2016 11:08