Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Audience générale : à Noël, Dieu visite son peuple pour lui apporter la paix

Le Pape prenant un bain de foule lors de l'audience générale du 14 décembre 2016. - AP

14/12/2016 12:31

(RV)  «La plus grande joie de Noël» est «la paix intérieure» intimement liée à la conviction que le Seigneur efface les péchés. C’est un message d’espérance que le Pape François a transmis ce mercredi matin lors de l’audience générale qui s’est tenue salle Paul VI au Vatican. En ce temps de l’Avent, le Saint-Père dans sa catéchèse, a commenté un passage du livre d’Isaïe soulignant que le prophète nous aide à nous ouvrir à l’espérance du salut. 

Le compte rendu de Xavier Sartre

«Comme ils sont beaux, sur les montagnes, les pas du messager qui annonce la paix», ces paroles d’Isaïe, «font référence au miracle de la paix» observe le Pape. «Le Seigneur est venu libérer son peuple»(…) Il s’est fait proche du «petit reste», «le petit peuple» d’Israël qui malgré l’exil a «résisté dans la foi, a continué à croire et à espérer» même dans les moments les plus sombres. Ainsi, estime le Saint-Père , il pourra voir «les merveilles de Dieu». Dieu qui est venu nous sauver offrant aux hommes sa miséricorde. «Dieu capable de vaincre le plus gros des péchés».

«C’est cela la joie de Noël, les raisons de notre espérance», insiste le Pape. «Lorsque tout semble perdu, que la foi chancelle et que la tentation est grande de dire que rien n’a plus de sens, la joyeuse nouvelle de Noël retentit : Dieu vient, il refait toute chose nouvelle et instaure un Règne de paix». «Le mal ne triomphera pas toujours, le désespoir est vaincu parce que Dieu est parmi nous». Le Saint-Père exhorte alors chacun de nous à «se réveiller», à «être des hommes et des femmes d’espérance». «Comme il est «laid de voir un chrétien qui a perdu l’espérance !» clame t-il exhortant à «courir comme le messager parce que le monde ne peut attendre, l’humanité a soif de justice, de vérité et de paix».

Lors des saluts en différentes langues, le Pape a invité les pèlerins francophones à «se laisser toucher par Dieu, devant la crèche».

Le Saint-Père a par ailleurs, en italien, remercié tous ceux qui lui ont adressé des vœux à l’occasion de ses 80 ans, ce samedi 17 décembre. Au début de l’audience, il avait soufflé une bougie sur un gâteau présenté par des fidèles. Les francophones qui le veulent peuvent adresser leurs vœux au Pape François à l’occasion de son anniversaire, à l’adresse PapeFrancois80@vatican.va.

(CV-HD)

 

14/12/2016 12:31