Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Un prêtre élu à la présidence de l'université de Strasbourg

Le père Michel Deneken, nouveau président de l'Université de Strasbourg. - RV

14/12/2016 18:59

(RV) Le fait est assez rare pour être souligné : c’est un prêtre catholique, le père Michel Deneken, qui prend la présidence de l’université de Strasbourg, l'une des plus grandes de France, auréolée par quatre récents Prix Nobel.

Ce professeur de théologie de 59 ans, était le grand favori du scrutin, mais sa candidature faisait polémique, ravivant le débat sur la laïcité en France. Le Syndicat national des chercheurs scientifiques et le Syndicat national de l’enseignement supérieur avaient notamment estimé que «le fait qu’un prêtre et théologien (…) puisse être président d’une grande université de recherche, constituait un très mauvais signal envoyé à la communauté scientifique en France et à une société très divisée sur la question de la laïcité».

Des arguments balayés par le syndicat étudiant de l’Association fédérative générale des étudiants de Strasbourg et par la Conférence des présidents d'universités pour qui cette candidature ne posait aucun problème. S’exprimant lui-même dans la presse, le père Deneken avait affirmé que cette polémique démontrait «que dans certains esprits en France, on n’a toujours pas réglé de manière sereine et raisonnable ce qu’est la laïcité». «Le vrai modèle français est la neutralité», avait-il indiqué déplorant une conception de la laïcité qui viserait à «bannir» les religions des «espaces publics».

Il a été élu ce mardi avec une très large majorité : 26 voix contre neuf et une abstention.

(CV-HD)

 

 

 

14/12/2016 18:59