Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Pour Noël, les catholiques d’Égypte solidaires de la communauté copte

Chrétiens et musulmans égyptiens se sont réunis pour une veillée de prière devant l'église copte visée par un attentat-suicide le 11 décembre 2016 au Caire. - EPA

20/12/2016 16:08

(RV) Entretien – Toute la communauté catholique d’Égypte a décidé d'annuler les fêtes de Noël en signe de solidarité pour les coptes orthodoxes, victimes de l’attentat du 11 décembre au Caire. Concerts, fêtes pour les enfants, Nouvel An ont été supprimés dans toutes les paroisses du pays. Les célébrations liturgiques du 24 et 25 décembre, et du 7 janvier, jour de la Nativité selon le calendrier julien, sont, elles, maintenues.

Le dimanche 11 décembre, un kamikaze s’est fait exploser en pleine célébration au sein de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul, mitoyenne à la cathédrale copte orthodoxe de la capitale égyptienne. L'attentat revendiqué par le groupe État islamique a fait 24 morts et de nombreux blessés. Dès le lendemain de l’attaque, la minorité copte, la plus importante communauté chrétienne du Moyen-Orient, a dénoncé la mauvaise sécurisation des lieux de cultes. Parmi les victimes, plusieurs étaient scolarisées dans des écoles catholiques du Caire.

Le père Rafik Greiche est le porte-parole de l’Église catholique en Égypte. Il fait part des inquiétudes des Chrétiens d’Égypte à l’approche de Noël, et de la solidarité des coptes catholiques pour les coptes orthodoxes. Il est interrogé par Blandine Hugonnet

(BH)

20/12/2016 16:08